[Tuto Musique] La réverbération – Partie 01

Bonjour et bienvenue dans ce deuxième tuto, j’espère que le premier vous a plu ! Cette fois-ci nous allons parler d’un sujet assez gros. Je vais donc le faire en plusieurs parties, j’ai nommé :

La réverbération

Avant de parler réverbération, il convient de revenir à la base et d’expliquer comment fonctionne le son, plus précisément l’onde sonore. Attention, je vais aborder une partie plutôt technique, accrochez-vous, vous verrez qu’il y a beaucoup de choses intéressantes à apprendre dans ce chapitre.

Il faut savoir que le son est un phénomène dit vibratoire, quand on prend une règle par exemple, qu’on la met au bord de son bureau, si l’on appuie dessus et qu’on relâche celle-ci, son déplacement dans l’air va créer des zones successives de surpression puis de dépression, faisant ainsi entendre un son qui sera différent en fonction de la vitesse d’oscillation de l’objet.

Ci-dessous, un exemple de créativité humaine basé sur ce principe.

Vous remarquerez que plus on fait dépasser la règle du bord plus le son sera grave. Cela est normal : plus la fréquence d’oscillation est lente plus la note ira dans les basses, Vous pouvez aussi observer ce phénomène dans votre égaliseur, le Hz étant l’unité des fréquences.

voici sa formule mathématique :

1\mathrm{Hz}= \displaystyle \frac{1}{1\mathrm{s}} = 1\mathrm{s}^{-1}

Exemple d’onde, la partie la plus haute étant la zone de pression, la partie basse de dépression et le milieu (0) le point d’équilibre. [Source 01]

Si l’on double une fréquence, par exemple si l’on passe de 440 à 880Hz, l’intervalle de cette note sera d’une octave. Vous pouvez vérifier cette théorie en observant la membrane de vos haut-parleurs : en vibrant, celle-ci va créer des zones de surpression et de dépression afin de reproduire l’onde sonore.

(une membrane)


Il faut savoir qu’une onde sonore se propage dans l’air grâce à un phénomène vibratoire se transmettant entre les molécules.

L’air étant un milieu élastique, le phénomène vibratoire va faire s’entrechoquer, se pousser, les particules d’air avant que celles-ci reviennent à leur position d’équilibre.

Par exemple, quand on jette une pierre dans l’eau, l’onde se propage en cercles concentriques omnidirectionnels (dans toutes les directions) qui vont s’atténuer au fur et à mesure de la distance, cela de la même façon qu’une onde sonore dans l’air.

Ci-dessus, un exemple de propagation d’une onde (en deux dimensions) [Source02]


À propos de l’atténuation du son en fonction de la distance

Vous remarquerez que plus vous vous éloignez d’une source, plus l’intensité du son (exprimée en décibels (dB)) diminue. A cela, vous pourriez me répondre : « Merci, Captain Obvious… ». Je vous répondrai alors de vous taire et de me laisser faire mon cours, bande de petits chenapans ! Bref, il existe une règle à cette atténuation démontrée ici.

Comme le démontre le schéma ci-dessus, quand on double la distance (r) par rapport à la source (S), la surface (A) entre r et 2r est quadruplée. La pression sonore (dB) diminue donc, donnant l’impression d’atténuation du volume. On dira que l’intensité diminue de -6dB à chaque fois que l’on double la distance. Prenez aussi en compte le frottement de l’air puisque les aigus vibrent plus rapidement que les graves, ceux-ci sont plus sensibles à ce frottement. C’est la raison pour laquelle quand vous assistez à un concert en plein air, vous aurez tendance à entendre plus les basses que le reste.

Rappel sur le dB(A).

Voilà qui conclut la partie introduction à la théorie du son, il faillait que je parle de tout cela afin que vous compreniez bien ce dont je vais parler dans la deuxième partie. J’espère que ce tuto vous a plu, je vous dis à la semaine prochaine ! 🙂

Dans le prochain tuto nous parlerons de la façon dont réagis l’onde sonore dans un endroit clos, concluant ainsi la partie théorique de cette série de tutoriels sur la réverbération.


Sources :

[01]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Onde

[02]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Son_(physique)

[03]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_en_carr%C3%A9_inverse

[04]

Source : Balez, S. & Remy, N. (2008). Acoustique : Propagation en champ libre. Cours de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, page 2.
http://www.grenoble.archi.fr/cours-en-ligne/atenzia/RA02-champ_libre.pdf

[INDEX DES TUTO]

Laisser un commentaire