[Review] The Elements of Harmony : The Official Guidebook

Il est là depuis deux semaines, il était temps que je jette un coup d’oeil !


The Elements of Harmony : The Official Guidebook. Une petite review.

Chose promise, chose due. Je vous avais parlé de faire une petite review de The Elements of Harmony : The Official Guidebook. Je vous la présente (enfin !) devant vos petits yeux.
Si  vous cherchez encore à vous procurer ce livre, il est toujours disponible sur Amazon France, ça vous permettra d’économiser quelques euros sur les frais de ports.
Attaquons donc le sujet sans plus tarder ! (Après la coupure, évidemment.)

Première impression quand on a le livre entre les hooves mains : on se rend compte que l’on n’a pas un petit ouvrage mais quelque chose d’assez imposant. La couverture vous rappellera sans doute le livre Elements of Harmony que Twilight Sparkle tient dans l’épisode pilote de My Little Pony. (C’est un peu logique en même temps) Le livre est à première vue, agréable à regarder.

Il nous accueille par différentes citations des personnages de la série mais aussi par un rappel sur les éléments d’harmonies. Pour cela, l’auteur a repris les différentes images issue de l’introduction propre à l’épisode pilote. Autant dire que nous sommes plutôt bien accueillis !


La première page de ce livre.


Il est temps de passer sur une review rapide des grandes parties de cette bible :

L’introduction :

Passons donc à l’introduction. Elle est centrée sur l’interview de deux personnes qui ont participé à la réalisation de la série : Jayson Thiesson et Megan McCarthy. Je ne vous en dis pas plus afin d’éviter de trop vous spoiler. (Et béh oui, il faut quand même garder quelques surprises)

Les personnages :

Cette partie est assez intéressante sur plusieurs points. Chaque description est accompagnée de sketchs lors du développement de Friendship is Magic. Exemple assez marrant mais connu de la communauté : Pinkie Pie était à la base un pégase et non un poney terrestre. De même pour Fluttershy : elle n’avait pas d’ailes à l’origine.

Exemple d’une présentation d’un personnage, ici, Applejack



Autre point intéressant, les personnages secondaires de la série sont été classés en fonction de leur ville d’origine : Canterlot, Ponyville, Cloudstale … ainsi de suite.

Enfin, d’autres parties centrées sur les Cutie Mark Crusaders, les vilains mais aussi les animaux de compagnies des Mane 6 expliquent brièvement leur histoire et leur conception.

Même chose qu’avant mais cette fois-ci avec Discord

Equestria :

Ici, il est question d’Equestria. Origines des villes, situations et histoires sont présentes dans cette partie. En prime, quelques sketchs de certains lieux. (Everfree forest, Canterlot


Une interview de Lauren Faust : 

Une petite interview (enfin, petite, elle tient sur six pages quand même) orientée sur plusieurs points :
-la conception des personnages (Mane 6, vilains …)
-les éléments d’harmonies
-l’univers des vilains et biens d’autres ! Je ne vous en dis pas plus.
Les épisodes :

Un petit regret qui ne tient qu’à moi. Je trouve que cette partie occupe une place trop importante du livre. Quand je dis important, j’entends par là la moitié du livre. Cependant, ces passages sont loin d’être inintéressants. En plus d’un résumé pour chaque épisode, il y a les différentes lettres écrites à Celestia propre à chaque hisotire. L’idée est très appréciable en tout cas.

Exemple d’un résumé d’épisode pour Lesson Zero.

Les musiques :


Pas grand-chose à dire sur cette partie. Juste les lyriques des trois saisons regroupées ensemble. (Oui là, je n’ai pas grand-chose à dire)

Les lyriques de Bads Seed. (What we gonna do?)
Mon avis :

Je pense que ce livre est plutôt intéressant à posséder. Certains bronies le considèrent déjà comme une bible et je n’ai pas forcément envie de les contredire. Le livre est intéressant dans sa globalité : on apprend des choses et si on a des doutes sur un point de la série, on peut rapidement trouver réponse en cherchant un peu dedans.

Le reproche que je peux faire concerne la partie résumés des épisodes. Selon-moi, elle prend une place un peu trop importante du livre. Pour les personnes qui ont du mal avec la langue de Shakespeare, il est aussi dommage qu’une version française du livre n’a pas été éditée. Cependant, il n’est pas trop difficile à comprendre. (J’ai un niveau plus que moyen en anglais et j’ai réussi à saisir l’essentiel sans trop de difficultés)

Voilà, je vous le recommande de tout cœur. Il prend sa place à côté de mes comics différents comics.



A une prochaine fois pour une autre review !

L’Illustre Inconnu (… ou pas !)

Laisser un commentaire