[Rétrospective] Saison 1, épisode 18 – La démonstration de talent

Bonjour tout le monde ! Préparez votre plus beau costume, aujourd’hui on monte sur scène avec l’épisode 18.

Histoire

Souvenez vous ! Dans l’épisode 18, les Cutie Mark Crusaders se trouvent un endroit pour leur réunion (la cabane). Après l’avoir retapée, elles décident de partir à la chasse aux cutie marks. Évidemment, aucune de leurs activités ne fonctionnent.
Heureusement pour elles, Cheerilee leur propose de participer à un concours de talents. Les CMC décident de faire une tragédie musicale à propos de leurs cutie marks.
Le jour de la représentation, les filles se sentent prêtes, ce qui n’est pas l’avis d’Applejack et de Twilight. Le spectacle se passe assez mal et tout le public rit pour le grand malheur de nos petites ponettes.
Cependant, elles gagnent quand même le prix de la comédie et pensent qu’elles sont faites pour ça. La morale de l’histoire est « il ne faut pas se forcer à faire quelque chose qui ne nous convient pas », ce que les filles ne veulent pas comprendre au grand désespoir de Twilight.


Analyse

Dans cet épisode, on découvre la fameuse cabane emblématique des CMC qui appartenait avant à cette chère Applejack. Ce qui en fait une cabane assez importante, c’est qu’elles l’ont entièrement rénovée seules. D’ailleurs, on peut remarquer qu’au fur et à mesure des saisons, leur cabane se remplit de décorations (cadre, poster, table,…) pour rappeler leur parcours.

Ensuite, cet épisode est assez important pour nos CMC, car c’est là qu’on découvre un petit talent à chacune : Scootaloo les acrobaties, Applebloom les travaux manuels et Sweetie Belle le chant. C’est assez drôle de voir que chacune a envie de faire quelque chose qui ne lui correspond pas du tout (ce qui amène la morale de l’histoire). Sweetie Belle est très mauvaise en couture (pour le grand malheur de Rarity), Applebloom ne sait vraiment pas danser et Scootaloo écrit des paroles qui n’ont aucun sens et ne chante pas très juste.

En parlant de notre petite pégase, c’est la première fois qu’on découvre sa personnalité et surtout sa trottinette. Comme notre pauvre Scootaloo ne sait pas voler, c’est intéressant de voir qu’elle compense en utilisant ses ailes pour se donner de la vitesse et faire des figures extrêmes. Peut-être que notre pauvre Scoot ne volera jamais, mais elle pourrait faire carrière dans les cascades. Par contre, si un jour elle vole, je vous parie qu’elle sera aussi bonne que Rainbow Dash.

Enfin, je ne sais pas si c’est un clin d’oeil à la relation Scootaloo-Rainbow Dash qui arrivera plus tard de la série, mais on peut voir que notre poney arc-en-ciel est venu supporter notre petite pégase, alors qu’elle ne lui a pas encore demandé de devenir « sa grande-soeur ». Rainbow Dash voit-elle déjà en elle une championne ?


Petits bonus

À 19:12, on peut voir que Twist a participé elle aussi au concours, mais où est passée sa cutie mark qu’elle a obtenu dans l’épisode 12 ?

Ensuite, on peut remarquer à 8:41 (une fraction de secondes) que Mr Breezy est un grand magicien car il arrive à traverser les ventilateurs !

Enfin, nous pouvons retrouver notre chère Derpy devant l’obstacle projetant Scootaloo à 2:04 jusque 2:10.


Conclusion

Si vous avez un concours ce week-end, je ne peux que vous dire « cassez-vous une patte » (ou « break a leg » comme dit Cheerilee). On se retrouve la semaine prochaine pour l’épisode 19. En attendant, je vous ponysmack !

Laisser un commentaire