[Réflexion] L’humanisation

C’est vraiment détestable ! Mais pourquoi au fait ?

Il n’y a maintenant plus moyen de passer à côté. Que vous fréquentiez des sites comme DeviantART ou Tumblr ou que vous vous contentiez de regarder le show tranquillement dans votre coin, vous ne serez plus épargné. Je pensais traiter le sujet depuis un moment mais avec l’annonce d’ « Equestria Girls », plus moyen de passer à côté. Et en plus, ça me permet d’en discuter avec vous juste après qu’Adlynh ait posté sa galerie d’humanisations (on est bien coordonné chez le Poney blanc hein ?). J’ai choisi ce sujet car c’est encore une fois un sujet qui divise, déclenche des débats, embrase les cœurs et provoque des émeutes ! Bref, parlons humanisation.

Commençons par définir ce qu’est l’humanisation. Je ne doute pas que nous ayons chacun des points de vue un peu différents de ce que c’est. Ainsi, pour me simplifier la tâche, c’est ma définition que je vais vous donner. Pour moi, l’humanisation c’est le fait de dessiner un poney sous une forme ENTIEREMENT humaine. C’est pourquoi je distingue l’humanisation (au sens de transformation complète en humain) de l’anthropomorphie qui ne donne que quelques caractéristiques humaines aux poneys sans pour autant changer leur apparence fondamentale (par exemple, faire que les poneys soient bipèdes). 

Humanisation
Anthro

Alors, maintenant… Qu’est ce qui fâche au juste lorsque l’on voit une humanisation ? Et bien je dois bien vous avouer que je n’en sais fichtrement rien. Personnellement ce qui m’agace c’est juste de voir une humanisation foirée. Mais ça m’énerve aussi pour tous les autres types de fan arts et voir des humanisations réussies me fait autant plaisir que voir un fan art réussi. Ainsi, si vous vous attendiez à l’explication du point de vue d’un anti-humanisation expliqué point par point, vous vous trompiez. A la place, ce que je vous propose c’est de réfléchir avec moi à ce qui peut bien agacer les gens quand on leur parle d’humanisation. Evidemment, je suis loin d’être un génie et comme je suis sûr et certain d’avoir des lecteurs au moins aussi malins que moi, il y a des chances que vous pensiez a des arguments qui ne me seraient pas venu à l’esprit. N’hésitez pas à les poster dans les commentaires, ce sera un plaisir pour moi d’en discuter avec vous.

Le premier argument auquel j’ai pensé, et qui donc me parait être le plus évident, c’est que l’humanisation modifie en profondeur nos habitudes. En effet, les gens n’aiment pas trop qu’on les bouscule. Ainsi beaucoup de gens ont déjà du mal quand on touche un peu à l’aspect kawaii de nos amis poneys alors c’est sûr que transformer ces mêmes poneys en humains peut leur paraître intolérable. Néanmoins, je ne peux pas être d’accord avec cet argument. Personnellement quand je regarde des fan arts, j’aime être surpris et tomber sur des dessins au trait original ou à la composition inattendue. Parce qu’au final on se lasse vite des dessins vectoriels qui imitent parfaitement le trait du show. 

Mena : C’est là toute la beauté de la liberté artistique, et l’intérêt du fan-art : il va nous offrir une alternative au visuel officiel, il nous raconte autre chose.

Le style de Falloutmuse ne plaira pas forcement à tout le monde pourtant je le trouve unique
Un autre argument qui a été soulevé alors que je discutais avec du monde sur un forum, c’est le fait que chacun ait en tête une vision idéale de son poney et de l’apparence que ce dernier devrait prendre s’il était transformé en humain. Ainsi, si une humanisation ne correspond pas à cette image idéale que l’on a en tête, on ne peut pas s’empêcher d’être déçu par l’humanisation même si elle est techniquement bien faite. Je suis déjà un peu plus d’accord avec cet argument qu’avec le précédent. Par exemple, je suis constamment un peu déçu quand je vois qu’un artiste donne à Twilight une peau mate lorsque qu’il l’humanise. Et cela parce que dans ma tête, si Twilight devrait être changée en humaine, c’est avec une peau blanche que je la verrais. Mais là encore, ça tiens des goûts de chacun et c’est loin d’être un argument objectif contre l’humanisation… 

Mena : Mais cela démontre une chose : l’humanisation offre une telle liberté d’interprétation, qu’on voit facilement n’importe quoi, dans le sens où pour un même personnage, il sera rattaché sous forme humaine à des courants culturels, ethnies, styles vestimentaires, très différents. De la Fluttershy hippie assez américaine à la timide écolière japonaise. De la Twilight black geek à l’asiatique nerd en passant par la simple européenne studieuse. De la Rainbow Dash lesbienne punk à la sportive au corps de mouche. Bref, chacun y va de ses références IRL ou clichés préférés, et on tombe plus facilement sur des images qui vont aller à l’encontre de notre imaginaire. Au contraire des fan-arts fidèles à la ponification où il est difficile de trop modifier couleur et physique des personnages connus (en dehors d’un but parodique ou comique), et dans lesquels on jouera plutôt sur l’émotion, les accessoires, le décor etc.

Voila une joulie Twilight pour moi (et comme j’aime me faire détester je la met en version alicorne en plus :>)
On peut se dire que l’humanisation gêne parce que les poneys sont adorables et craquant tant qu’ils restent dans leur monde tout aussi adorable et craquant. Or, l’un des problèmes de l’humanisation c’est qu’elle est aussi beaucoup utilisée pour créer du contenu conforme à la Rule #34 (= if it exists there is porn of of it / Si ça existe, il y en a une version porno). De ce côté là, il est compréhensible que l’humanisation soit choquante, après tout… elle bouscule quand même nos conceptions du joli monde de My Little Pony, faisant tomber nos héroïnes dans des travers et des péchés profondément humains ! Enfin… ça c’est ce qu’on pourrait se dire au premier abord et en étant extrêmement hypocrite parce qu’après tout, l’internet n’as pas attendu la venue de l’humanisation pour créer des dessins ou nos poneys préférés s’abandonnent à la luxure sous leur forme originale et il n’a pas abandonné pour autant cette forme de dessin à l’arrivé de l’humanisation. Nombreux sont les bronies à critiquer cet aspect du fandom. Nombreux sont les bronies à consulter cet aspect du fandom… Bref, rien de suffisant encore une fois pour critiquer l’humanisation, il s’agit là encore d’une question de goûts et de couleurs.

Ça c’est votre récompense pour être arrivé jusqu’ici :<

Bon… je vais m’arrêter la parce que je suis un peu à court d’arguments… La suite de l’article, j’espère bien la trouver dans les commentaires. Mais avant de partir, et parce que j’aime bien taquiner les gens et me mettre le monde a dos, nous allons faire un petit parallèle amusant . En effet, j’ai trouvé très drôle de voir qu’une grosse partie du fandom critiquait allégrement l’humanisation mais que pourtant tout l’monde participe avec joie à l’ « OCisation » (ouh, encore un néologisme comme je les aime) qui n’est au final, pour moi, que le pendant inverse de l’humanisation. Alors… Quelle différence au final ? 

Mena : Est-ce que l’univers humain, ne serait-ce que physique, est à ce point éloigné de MLP:FiM ? Aimez-vous le design et l’univers du show parce que sans humains, c’est plus original ?
Equestria Girls devrait s’avérer une réponse intéressante : l’humanisation marchera, ou ne marchera pas !

Laisser un commentaire