[Musique] La boîte à vinyles de la semaine du 6 au 12 août

Salut à toutes et à tous, mes muffins adorés, je suis content de vous retrouver en cette dernière semaine de cours avant les vacances de Toussaint (Enfin ! Yes !). Je suis moi-même content de pouvoir enfin écrire cet article car, pour tout vous dire, j’étais perdu dans les artistes que j’ai notés (21 pour être exact, les classer par genre de musique est très compliqué…). J’en ai trop, il faut que je fasse le tri, mais quand ? Et surtout, mes vieux cartons sont mes souvenirs de longues heures passées à vadrouiller sur le Net… une partie de moi, quoi… BREF ! Aujourd’hui, je ne suis pas venu pour m’apitoyer sur mon sort, mais bel et bien vous présenter des musiques, non ? Voici ce que j’ai à vous proposer… voyons voir…

Aujourd’hui, donc, je vous présente un genre musical assez spécial mais aussi comportant énormément de variantes, il s’agit de l’ambient. Je me suis également perdu dans cet univers de musique assez vaste avant de me rendre à l’évidence : il me fallait faire un article dessus sans trop rentrer dans les détails.

Et voici venu le temps d’un article, un voyage inoubliable dans l’univers de l’ambient, vous êtes prêts ? Alors let’s go, juste après la coupure :

Mais avant cela, petit topo de la boîte (oui, je sais, je suis embêtant, mais j’aime écrire pour vous). Étant donné que la boîte est désormais terminée au niveau des changements, je n’ai plus rien à dire sur son évolution. Par contre, sur les projets autour, oui. J’avais, à mon arrivée sur Le Poney Blanc, proposé l’idée de faire des enregistrements de riffs et de compositions à la guitare personnelle et les présenter sur le site. Depuis, l’idée fut lâchement abandonnée pour me consacrer davantage à la réalisation de la boîte et à son lancement sur le site. Maintenant que cela est chose faite, je peux enfin reprendre ce projet en main et espérer le présenter un jour ou l’autre. L’acquisition d’un micro reste toujours mon gros problème, mais le nombre de jours pour la livraison de celui-ci raccourcit de jour en jour, augmentant les chances du projet de voir le jour. Bref, une vieille idée qui hante mon esprit depuis un moment. Vous pourrez suivre son évolution via mon compte Twitter avec les futurs tests, Twitch ou encore mon blog. Mais je ne suis pas venu faire de la pub, mais bel et bien parler de musique, en avant mes amis :

L’ambient, un genre musical qui m’est encore assez étranger. Je ne dis pas « étranger » dans le sens que je ne le connais pas, mais « étranger » dans le sens que c’est un genre comportant d’autres sous-genres qui me sont totalement inconnus (exemple : le psybient). Alors, comme je ne suis pas un expert dans ce domaine, je vais parler de l’ambient en général et ne pas me focaliser sur un style en particulier. Pour décrire cette musique, elle comprend des formes de musiques qui mettent l’accent sur le ton et l’atmosphère de la structure musicale traditionnelle ou de rythme. Nous pouvons qualifier de musique ambient tout ce qui se rapproche d’un ton « atmosphérique » ou encore « planant ». Le créateur et pionnier de ce genre est Brian Eno, un grand arrangeur et producteur britannique (retrouvez l’une de ses musiques ici). Pour l’ancrer dans le monde d’aujourd’hui, il a produit et arrangé l’album de Coldplay, Mylo Xyloto. Pour revenir à notre fandom, notre artiste maîtrisant aussi bien cet art est un artiste qui avait fait une très bonne impression lors de sa présentation. Il s’agit de notre cher Macarou que voici, pour lancer et illustrer notre article (attention, cette musique n’est pas à écouter durant la nuit) :


(Je vous avais prévenus ! :3 Maintenant, arriverez-vous à dormir ?)

M’enfin bref, passons aux artistes qui ne sont pas encore passés ici, sur notre magnifique site (hum… hum…). On reste donc dans l’univers de l’ambient, mais cette fois-ci, nous sommes en présence de quelque chose de plus joyeux . Pour vous faire un petit résumé, et d’après l’illustration de la vidéo, l’univers dans lequel elle nous transporte nous fait penser à « La Reine des Neiges » de Disney. Même si nous n’avons pas le même rythme du dessin animé, nous sommes facilement transporté dans un tout autre monde. Le petit bémol de la composition vient, sans doute, du fait qu’elle est très courte et n’a pas vraiment une fin appropriée. La musique dure exactement 2:01, qui est pourtant un très bon temps, mais nous restons sur notre faim. Mais plus on la réécoute, plus on l’apprécie. Voici donc Levi Ackerman avec son titre Snowdrop :

La seconde musique me rappelle, à chaque fois, Macarou avec ses compositions. Pourtant, le style de l’auteur est très marqué, mais à première vue de l’illustration choisie, nous pouvons penser à Mac. Mais bon, une fois la musique lancée, nous ne pouvons plus l’arrêter. Cette fois-ci, bienvenue dans une mystérieuse jungle où une antique civilisation nous attend. Même si cela n’est qu’une image, nous pouvons facilement imaginer l’ambiance qu’elle pourra nous procurer. L’auteur joue beaucoup sur les sons de la nature comme l’eau, les criquets ou encore les cloches qui sonnent la nuit. Ce qui me plaît beaucoup chez cet artiste, c’est la fin de son titre, une fin très propre comparée à Levi qui n’en a pas vraiment. Nous retrouvons donc bien les codes du genre ambient à travers cette musique présentée par notre belle Fluttershy. Voici donc Resonant Waves avec son titre Nightly Wonders :

Et pour finir cet article, il s’agit d’un artiste auquel Grif et moi avons totalement accroché. L’univers sonore de l’artiste peut être rapproché de celui de Hans Zimmer de par ses sons lourds (comme dans l’OST de Man of Steel) et son rythme assez lent. Je ne peux illustrer cette musique car elle est assez étrange. Elle nous marque. Pourtant, la musique que j’ai choisie n’est pas ma préférée, ni la préférée de Grif, mais nous pouvons facilement identifier les traits de l’artiste grâce à son instrument favori, le synthé. Même vous, vous allez l’entendre de temps en temps sonner dans vos écouteurs. C’est très difficile pour moi de vous décrire cette musique car, comme dit au-dessus, elle est assez étrange. Je vous laisse donc juger par vous-mêmes. Voici donc Kyoga avec son titre Unearthing the Legend.

Ma musique préférée de l’artiste, le titre Heart of the Industry :

La musique préférée de Grif de l’artiste, le titre Of Greater Horizons (VIP) :

Et voilà, cette boîte à vinyles est ENFIN terminée, j’en ai attrapé des fourmis dans les doigts, vous vous rendez compte ? 2 heures d’écritures pour un article qui, je ne le cache pas, est l’un de mes meilleurs, à mon avis. J’espère qu’il vous a plu, n’hésitez pas à me dire quelle est votre musique préférée dans celles présentées ci-dessus (ou bien dans le même style dans votre playlist). Rendez-vous lundi prochain, même endroit, même heure. Bye bouille à vous et portez-vous bien !

Laisser un commentaire