[Musique] La boîte à vinyles de la semaine du 22 au 28 décembre

Aller, dernière boite de l’an 2014, 2015 me voici !

Hello mes petits muffins ! Comment allez-vous en ce lundi 29 décembre ? Vous vous rendez compte, dans 2 jours nous passons en 2015… Dire qu’en 2012, il devait y avoir la fin du monde, qu’est-ce que j’ai bien rigolé, moi, comme en 2000. (OK, je n’étais pas né, mais bon, c’est drôle quand même, non ? non… ?) Bref, bientôt 2015, au revoir 2014, cela vous tente un petit retour sur l’évolution de la boîte depuis le temps ? Ou encore, vous présenter des photos de moi quand j’étais petit avec mes sœ… OK, je pense que je vais trop loin, des musiques ? Oui ! Bien entendu, j’ai toute une caisse de musiques que je n’ai pas réussi à classer durant ce mois si cela vous tente ? De toute façon, vous n’avez pas le choix, c’est ma boîte.

Donc, ce qui vous attend, eh bien… un peu de tous les genres, surtout des bonnes trouvailles comme à mon habitude (non, je ne me vante pas du tout…). Bref, de l’electro, de la house, de l’industriel… de tout, mes amis, pour finir cette année, sauf de l’instrumental que je vous réserve pour l’année prochaine ! Ne vous inquiétez pas, niveau musique d’instru, je n’ai trouvé que du bon dans mes vieilles cassettes. Ralala, l’époque des lecteurs cassettes, je ne sais pas si vous avez connu mais à l’épo… Bref, les musiques juste après la coupure !

Avant toute chose, vous connaissez désormais le petit topo habituel de la boîte. Cette fois-ci, je n’ai pas grand-chose à dire dessus car elle fonctionne très bien et je vois que vous ne vous plaignez pas du manque de précision sur certaines musiques. Les avis personnels et surtout les petites anecdotes sur les musiques vous plaisent mais certaines personnes veulent plus d’approfondissement sur la musique en elle-même (vraiment détailler les changements de rythmes, etc. à la minute près) et je réponds à cela : à l’année prochaine ! Sinon, revenons un peu sur l’évolution de la boîte depuis son apparition jusqu’à maintenant. Un peu d’histoire, voulez-vous ? J’ai débarqué sur LPB en mai 2014 et la première boîte à vinyles sortit le 11 mai de la même année, vous vous rendez compte, en mai ! Cela fait bientôt 7 mois que je suis dans l’équipe de la rédaction et je trouve toujours le même plaisir d’écrire que la première fois. La boîte a beaucoup évolué depuis et cela se voit à travers les anciennes boîtes. D’ailleurs, vous pouvez aller vous rendre compte de l’évolution et de mon manque d’assurance sur ma première boîte disponible ici. Quand je pense que j’avais écrit, en tout, seulement 14 lignes alors que là… je n’ose même pas compter. Bref, une évolution flagrante qui me permet de rentrer dans le club privé des vieux de la rédaction ? Non, je ne pense pas mais bon… Cesse de faire de l’histoire, attardons-nous sur le présent et découvrons l’année 2015 avec grande impatience. Voici les musiques du mois de décembre. Bonne écoute et bon WUB WUB WUB !

Pour la première musique, je ne me suis pas trop foulé pour la choisir. Pour tout vous dire, j’ai pris les musiques au hasard et gardé la meilleur pour la fin… oui… je suis comme cela… Mais ne vous inquiétez pas ! Celle-ci est bien aussi, mais pas autant que la dernière à mon goût. Bref ! Parlons plus sur la musique, voulez-vous ? Une musique assez récente quand on regarde sa date de publication qui est du 18 décembre. Pourtant, je ne comprends pas, je n’arrive pas à adhérer à l’ambiance que veut nous imposer l’artiste. Nous sommes donc face à un style de house voir même trance qui est directement cassé par 2 voix complètement (et je ne mâche pas mes mots) ratées sur le plan sonore rendant la musique atroce. (Tiens, cela me donne une idée, la boîte à vinyles de l’enfer ! Avec les pires trouvailles… Mouhahaha, que je suis sadique.) Sinon, vis-à-vis de la musique en elle-même, les samples utilisés sont assez courants et fonctionnent très bien avec ce que l’artiste voulait exprimer. Pourtant, je trouve la musique assez plate comparée à ce que j’ai l’habitude de vous présenter. Je ne peux pas vraiment parler de la musique car certains codes ne sont pas respectés. Un mélange de styles qui me donne un air de dégoût. Bref, voici, à contre-cœur, PlexiTofer Music avec son titre Starlight – Forgotten :

Changeons de musique, s’il-vous-plaît ! Je n’en peux plus de l’écouter pour pouvoir écrire ces atroces paroles… Merci. Cette fois-ci, changement complet de style, nous sommes dans de l’industriel. L’industriel, c’est quoi ? Pour faire court, c’est un style musical assez présent dans le metal mais très peu dans l’univers de l’electro. Il essaye de percer, mais son problème vient sans doute de l’univers sonore qu’il veut nous transmettre. Nous sommes dans quelque chose d’assez plan musicalement et pourtant, la musique reste en soi agréable à écouter. Des effets de voix par-ci par-là donnent du charme à la musique. Cet univers glauque voire assez étrange est souvent décliné dans d’autres styles comme le hardstep (dérivé du dubstep) mais, pour ma part, l’industriel du côté de l’electro reste plus fidèle à la chose avec des notes de synthèse en arrière-plan marquant ainsi l’ambiance même de la musique. Pour ma part, si je devais vraiment parler avec mon sentiment et mon ressenti sur la musique, je vous dirais que je ne suis pas fan de ce genre de musique que je trouve trop… plat et pas assez « spectaculaire » dans l’idée d’avoir de magnifiques retournements de rythme. Pourtant, je n’ai aucun mal à écouter la musique (comme celle d’avant qui était une vraie torture pour mes oreilles… brrr). M’enfin, voici D1SCORDANT avec son titre Timelapse :

Troisième musique, enfin quelque chose que j’aime bien ! Enfin quelque chose qui me correspond ! ENFIN UNE VRAIE MUSIQUE ! Raaaaa… que demander de plus, je veux simplement quelque chose de cohérent et les autres n’arrivaient pas à me montrer leur réel potentiel. Mais celle-ci, ralala, quelle ambiance ! Rien que les mots que je viens d’écrire traduisent toutes mes pensées sur la musique qui suit. Nous sommes face à une musique qui résume tout ce que je viens de dire auparavant avec les rythmes cassés et de très bonnes basses, mon dieu ! Ces basses (en même temps, mon casque joue aussi un peu sur la chose… héhé…). Le style musical de la musique est pourtant quelque chose que je n’ai pas l’habitude d’écouter car il nous plonge dans un univers vraiment, vraiment terrifiant. Avec ces 5:29 au compteur, la musique a de quoi bien nous faire frissonner. De plus, ce que j’aime sur cette musique vient sans doute du fait que nous avons deux passages où le rythme est complètement cassé par une sorte de souffle… une voix… je ne sais pas. Et c’est exactement ce que veut nous faire comprendre l’artiste qui a composé cette musique. Quelque chose de sombre, de ténébreux tout en restant simple et efficace, un très bel exemple d’une maîtrise parfaite de son instrument et surtout de l’univers sonore de l’auteur. Voici DJ Lunar Official (mouais… bof bof le pseudo) avec son titre Last Night :

Tiens, encore une musique ? Ah bah oui… j’avais dit que je vidais mes boîtes pour cette fin d’année. Cette fois-ci, changement complet d’ambiance avec quelque chose de beaucoup plus lumineux. Le thème de base ne l’est pas exactement, mais l’artiste arrive quand même à nous bercer avec son titre de dubstep (eh oui, de la vraie dubstep avec des vrais WUB WUB ! YEAH !). Pourtant, le début semble assez simple comparé aux précédentes musiques mais celle-ci n’est qu’un leurre laissant place au vrai potentiel de la musique au niveau des 1:10 de la chanson. Pourtant, une musique assez courte qui nous fait flirter avec ses sonorités de basses très bien gérées, seulement 5:06. 5 minutes, assez pour pouvoir montrer tout ce qu’elle a dans le ventre. Nous passons donc à 2:27 pour une autre séance de style proche de la house pour ensuite repasser à 2:48 à du gros dubstep, voire de la hardstep dans les premières notes. Voilà un très bel exemple de mélange de style très bien travaillé. J’avais envie de vous présenter cet artiste mais je ne savais pas où et dans quelle rubrique le mettre car ses dernières compositions sont de l’instrumental (que je vous conseille surtout d’aller écouter, elles me rappellent du Hans Zimmer !). Voici donc PeKaNo avec son titre Lunar Obsession (très beau titre pour une chanson de dubstep) :

Cinquième musique ! Mais tu dois avoir mal aux oreilles, Ayko, à écouter toutes ces musiques ? Ne vous inquiétez pas, à force, elles ont l’habitude. De plus, celle qui suit est très douce, même un peu trop… je… je m’endors… partez… s’il-vous-… ZzZzZzzzz… Non, plus sérieusement, une très belle composition de l’auteur qui nous propose une musique à écouter avant de se coucher. Pourquoi ? Car elle adopte un rythme assez lent et un tempo du même style avec des instruments comme le synthé, une caisse et des basses longues (différent des sèches que l’on retrouvait dans les tubes des années fin 90). En plus de cela, l’auteur n’hésite surtout pas à mettre des sons d’environnement comme de la pluie ou encore du tonnerre, des sons se mariant très bien avec l’ambiance sonore de la musique. Mais quelque chose me chiffonne : elle aurait sans doute été meilleure avec une voix ? Vous voyez, simplement des petites phrases à certains endroits pour encore plus faire effet de berceuse. Mais je ne crache pas sur la qualité quelle nous offre car elle fait réellement du bien aux oreilles, cette musique. Commençant par des sons d’eau puis quelque chose de simple avant de commencer réellement l’allure de la marche à suivre, une très très bonne musique pour finir (?) cet article. Voici donc TheCarribeanCat avec son titre Outbreak – Fly Through the Night :

Allez, plus sérieusement, voici la VRAIE dernière musique de cette boîte à vinyles. Pourquoi ne pas finir avec la chanson de Carribean ? Eh bien… pour être exact, la dernière musique correspond vraiment, vraiment à mon univers musical et à ma playlist. Quand je dis cela, vous vous attendez sans doute à une musique aérienne, eh bien… vous avez totalement raison. Une vrai musique aérienne comme je les aime avec du piano, des basses bien placées, quelques instruments à cordes comme de la guitare ou encore des violons. Mais ce qui me plaît par dessus tout dans cette musique, c’est le synthé et les effets de décollage (les fooooouuuuiiiiiifffioooouuuuu, vous voyez ?). Une vraie petite merveille qui me donne le sourire à chaque fois que je l’écoute. Et pourtant, j’ai bien eu du mal à choisir parmi toutes les autres compositions de l’artiste qui sont toutes dans le même genre. Dommage qu’elle ne dure que 3:39, j’aurais bien aimé avoir 2 minutes de plus simplement pour apprécier davantage la talent de l’artiste. Je pourrais parler des heures sur la musique sans jamais m’en lasser et pourtant, j’ai une limite de 15 lignes par musique (eh oui… ralala, tout cela pour avoir une paye… nan, je déconne, on n’est pas payés !). Bref, voici ArkticSkies avec son titre Celestial :

Voili voilou, les amis, j’espère que cette dernière boîte à vinyles de l’année 2014 a été à la hauteur de vos attentes, j’espère faire encore mieux l’an prochain et surtout pouvoir continuer dans ma lancée car le monde de la musique est tellement vaste, il me reste tellement de choses à découvrir… Sur ce, je vous souhaite une joyeuse fin d’année, mangez bien, engraissez-vous… euh… hum hum… Rendez-vous lundi prochain, même endroit, même heure. Bye bouille les amis !

P.S. – Alors, combien de lignes y a-t-il dans cet article ? De plus, avez-vous remarqué que les 6 musiques s’opposent de par leurs univers ? Les trois premières touchent un public aimant l’étrange voire l’horreur tandis que les trois dernières sont plus lumineuses. En tout cas, bravo pour ceux qui l’ont remarqué. À l’année prochaine !

2 réflexions au sujet de « [Musique] La boîte à vinyles de la semaine du 22 au 28 décembre »

  1. skyzerpony

    114 lignes!… quoi?.. comment ça j’ai pas de vie? =)

    Plus sérieusement, ce que j’aime dans les boîtes à vinyles ces justement cela, toutes ces anecdotes, etc… ont ce sens plus proche de l’auteur! Surtout que tu es bien plus à l’aise qu’au départ. Enfin ce n’est que mon avis, d’autres préfèrent peut-être moins de blabla et plus de musiques! :p

    En effet les voix de la première sont… spéciale? Bref, cela rend le tout inaudible. Je suis pour une boîte à Vinyle spéciale musiques atroce! :D. oui j’aime souffrir! :3

    La deuxième je n’accroche pas trop, enfin ce n’est pas mon style, mais chacun ces goûts. ^^

    La troisième elle comporte une ambiance très sombre… mais fantastique! 😀

    La quatrième, bas du bon dubstep quoi! WUB, WUB, WUB! 😀

    La cinquième est très belle, mais pour se coucher rien ne vaut Melodic Pony! <3

    Est la dernière qui clôture parfaitement cette boîte à vinyle avec cette belle mélodie et ces basses! D’ailleurs merci au passage, je ne connaissais pas cette artiste!

    Bonne année a toi! profite bien et empiffre toi bien! Enfin pas trop non plus! :p x)

    Répondre
    1. Aykoah Auteur de l’article

      Tu as du courage pour vouloir une boite sur des musiques atroces. Et ton vœux sera accomplie, je risque d’utiliser beaucoup de coton pour nettoyer mes oreilles moi ^^

      Sinon, merci de ton petit commentaire bien sympathique ^^ d’après ce que je vois, tu es en accords avec ce que je dis et cela me plait 😀 j’aime quand chacun présente ses propres avis.

      Sur ce, empiffre toi aussi :3 moi, j’ai des muffins qui m’attend !

Laisser un commentaire