MLP : Art Is Magic – Review par Coldoen

Aujourd’hui, un de nos lecteurs, Coldoen, va vous proposer une petite critique d’un volume spécial parlant de la création des comics MLP. Si cela vous plaît, n’hésitez pas à le dire, que Coldoen revienne faire d’autres articles !

Poneys du soir, bonsoir ! Aujourd’hui ma première review ne portera pas sur un comics en particulier, mais sur un artbook !

Présentation :

My Little Pony : Art Is Magic, est un art-book publié en 2015 regroupant l’artwork de toutes les séries des comics IDW à travers les planches de six dessinateurs de la série (T. Fleecs, J.Fosgitt, A. Garbowska, B. Hickey, A. Price et S. Richard comme A. Mebberson manque à l’appel). La couverture a été réalisée par Andy Price et l’art-book coûte 20 euros.

Analyse :

La première fois que j’ai eu ce livre entre les mains, j’ai tout de suite adoré sa couverture, déjà parce qu’elle est très belle, mais le fait qu’elle regorge de plein de petits détails la rend encore plus attirante. La subtilité de Andy Price (les Mane six pour représenter les six dessinateurs
?) rend cette couverture unique.
Bien que différent des formats habituels des comics IDW, l’artbook n’en est pas pour autant très lourd. Chaque dessinateur est réparti par chapitre, à chaque début de chapitre on a droit à quelques questions sur l’artiste comme : « Comment avez-vous découvert les comics ? » « Quand êtes-vous devenu fan de MLP ? » et bien évidemment « Qui est le meilleur poney ? ».
J’avais une question quand j’ai commencé la lecture : « Est-ce que l’artbook va être un regroupement de couvertures des comics ? »
J’ai été à la fois rassuré et déçu : Le premier chapitre, consacré à l’artwork de Tony Fleecs, n’en présente que DEUX, qui ne sont pas des variantes de couvertures de comics. C’est vraiment dommage, sachant qu’il propose plusieurs de ses planches d’origine encrées à vendre. On aurait pu en voir un peu plus dans l’artbook.
Les autres chapitres présentent plus ou moins d’autres couvertures de comics. Le soucis étant que ce sont des couvertures achevées dont on ne voit pas l’évolution (du sketch à la coloration). Il y a pas un très grand intérêt à acheter un artbook les regroupant. Autant aller les chercher sur internet.
Malgré cela, l’artbook nous propose aussi des planches plus travaillées, comme des double-pages encrées qui sont magnifiques, ou bien les étapes de la création d’une page. On les voit en majorité plus dans le chapitre de Andy Price que dans les autres.

Les pages sont consacrées généralement aux séries Friendship Is Magic et Friends Forever. On a quelques pages sur les micro-series et numéros spécial vacances, mais rien sur les comics Equestria Girls. Quitte à mettre moins de couvertures, j’aurais préféré voir des planches issues de cette série. Ca aurait été plus intéressant de voir comment les artistes travaillent sur un autre style que de revoir des couvertures qu’on a déjà vue.
Ce qui m’amène à une autre question : « Pourquoi ne pas avoir fait des chapitres sur les différentes séries de comics et des sous-parties pour les artistes et rajouter une partie interview au début, en guise d’intro, pour ne pas retirer les questions posées aux dessinateurs ? ». Dit comme cela, ça parait encore moins clair mais je pense que ça peut mener à quelque
chose d’un peu mieux structuré.

Conclusion :

Les points positifs :

  • Les questions/réponses
  • Les doubles-pages
  • Les pages de Andy Price…

Les points négatifs :

  • …qui compensent celles de Tony Fleecs
  • Une dessinatrice et une série manquante
  • Trop de couvertures (?)

Art Is Magic n’est pas un « must-have » mais on peut quand même y jeter un petit coup d’œil pour découvrir quelques évolutions de planches que nous lisons et admirons, voire même de découvrir, via les couvertures, une partie de l’univers immense des comics de la
série !
Au moment où j’écris ces lignes, Art Is Magic vol.2 est disponible en précommande sur Amazon. On connait déjà la couverture et les artistes qui figureront dans l’artbook. Parmi eux, Fosgitt sera absent tout comme Mebberson.

Cette entrée a été publiée dans Analyses, Comics officiels, Médias, Produits, Réflexions, et marquée avec , , , , le par .

À propos Doktor

Doktor est un fan de Doctor Who et de dessins animés en tout genre et peut entretenir des très longues discussions sur des sujets allant de l’évolution du flipper à la côte des mangas rares en passant par d’autres billevesées.

Doktor se promène en région parisienne et se trouve normalement à toutes conventions dans des cosplays aussi improbables que ridicules.

Doktor est à moitié fou, à moitié chaotique et à moitié inoffensif et est normalement étudiant quand il n’est pas rédacteur.

Attention, consulter un psychiatre avant d’utiliser Doktor. Les effets secondaires possibles de Doktor sont la nausée, la rupture d’anévrisme, l’addiction, le cancer de la flèche, l’alcoolisme, la fascination plus ou moindre morbide, l’envie de manger des gâteaux et une certaine tendance à se mettre à réfléchir aux problèmes de la vie.

6 réflexions au sujet de « MLP : Art Is Magic – Review par Coldoen »

  1. Floppy Snow

    Merci pour cette review. =)
    J’ai aussi cet artbook, et j’avoue que la couverture d’Andy Price m’a bien attiré l’oeil. J’apprécie aussi sa structure assez clean et les différentes étapes de dessin présentées comme tu l’as mentionné.
    Après, il y a des manques c’est vrai, reste à voir ce que donnera le second artbook.

    Répondre
  2. Cyril

    Très bonne idée que cette critique d’artbook. Et j’aimerais bien qu’elle soit étendue aux comics, ceux parus en VF comme ceux parus en VO.

    Sur l’artbook lui-même, je l’ai également acheté il y a quelques mois et j’en suis très cointent. C’est peut-être un peu une question de génération mais je ne partage pas la critique sur le fait qu’on peut retrouver les couvertures sur internet : je préfère largement les voir en format papier plutôt que sur écran, même si j’aurais aussi aimé avoir des illustrations inédites et d’autres crayonnés.

    En dehors des couvertures de Price, j’ai aussi beaucoup aimé celles de Sara Richard, qui tranchent avec les autres avec un côté plus « peint » : celle avec Sombra et Hope était particulièrement réussi.

    Je n’ai pas encore précommandé le deuxième artbook mais je l’achèterai quand il sera sorti (en général, Wordery a un prix plus bas qu’Amazon si on attend quelques mois).

    Répondre
    1. Doktor Auteur de l’article

      Merci de ton soutien pour cet article et son auteur.
      En ce qui concerne les critiques de comics, nous n’avons personne pour les faire, je suis moi-même trop occupé pour en faire. Si tu connais quelqu’un, qu’il postule, nous serions heureux de l’accueillir après étude de son profil. Coldoen reviendra peut être faire d’autres critiques si l’envie lui prend en tout cas.

  3. Cyril

    Doktor : je ne sais pas si tu me tends une perche mais, au cas où, je la saisis. Ca m’intéresserait de faire moi-même des chroniques pour les tomes parus en VF (et éventuellement quelques tomes que je possède en VO).

    En fait, j’avais hésité à postuler lors de la news du 20 septembre et je ne l’ai pas fait parce que, parmi les conditions posées, je ne suis pas fan des « discussions en vocal » sur internet (je n’ai jamais installé Skipe ou d’autres logiciels du genre) et que je ne sais pas particulièrement mettre des textes en pages (hormis des choses basiques sur word) et encore moins mettre des choses en ligne.

    Mais si mes critiques vous intéressent, ça serait avec plaisir. Je peux vous envoyer une critique du premier tome du comics d’ici début janvier (là, je ne suis pas chez moi et n’ai donc pas accès à mon volume). Et si vous voulez vous faire une idée de mon style, j’avais, il y a quelques années, participé au projet Mangavoraces, qui consistait à chroniquer des tomes de mangas. Le site étant un peu mort, vous ne pouvez plus faire de recherche par auteur mais, si vous cliquez sur le lien suivant, les 6 chroniques lisibles en cliquant sur les images à gauche sont de moi : http://mangavoraces.akata.fr/?cat=profils-liste&id=56

    Répondre
    1. Doktor Auteur de l’article

      Bien sur que c’est une perche. ^^
      Deux choix s’offrent à toi: soit postuler pour nous rejoindre. Le vocal est très peu présent en tant que rédacteur, c’est surtout pour faire un entretien préalable et des réunions de temps à autre. On utilise Discord à l’écrit pour communiquer d’un point de vue rédaction par contre. Pas besoin de savoir 10 000 choses sur la mise en page pour devenir rédacteur ensuite. Si cela intéresse, envoie-nous une lettre de motivation pour te présenter par mail. Si tu veux joindre une critique, c’est même mieux.
      Soit nous envoyer tes critiques de temps à autres et si elles nous plaisent, nous les publierons sans problème en te citant. Tu seras un participant honoraire au site en somme.
      Enfin, voilà, n’hésites pas à nous poser des questions, on est là pour ça.

  4. Cyril

    La deuxième solution me conviendrait mieux. Je vous envoie un mail avec une critique du tome 1 paru chez Urban d’ici début janvier.

    Répondre

Laisser un commentaire