[L’heure de l’invité] Mais d’où viennent-ils ?

Tout le monde connaît les Flim Flam Brothers, ces deux poneys vendeurs qui s’amusent à « escroquer » les gens la plupart du temps. D’après le wiki de My Little Pony, leurs prénoms seraient un jeu de mot autour d’un flimflam, un abus de confiance ou une escroquerie.

Cette hypothèse est vérifiable et je vous invite après la coupure à remonter le temps jusqu’en 1967 où selon moi nos deux personnages trouvent leur source.

par HarpyMarx

Si vous êtes ici, c’est que la curiosité vous pousse !

Laissez-moi vous expliquer. Le 22 août 1967, le monde voit la sortie d’une comédie américaine dirigée par Irvin Keshner, j’ai nommé : The Flim-Flam man.
Jusque là me diriez-vous, on ne retrouve que les noms. Laissez moi vous présenter le synopsis du film avant de juger :
« Mordecai C. Jones est un escroc à la dérive qui gagne sa vie en fraudant les personnes du sud des États-Unis. Une de ses spécialités est le punchboard truqué.
Il se lie d’amitié un jeune homme du nom de Curley, un déserteur en fuite de l’armée des États-Unis, et les deux feront équipe pour faire de l’argent et rester hors de la portée de la loi. »
Alors voyez-vous où je veux en venir ? En effet, les deux personnages Mordecai C. Jones et Curley me font énormément penser à nos deux compères Flim et Flam.

Je vous rappelle également que My Little Pony et The Flim-Flam man sont tous les deux d’origine américaine. Il n’est donc pas étonnant que les concepteurs de notre série préférée aient puisé dans leur propre culture. On décrit la comédie avec une musique joyeuse comme peut l’être celle de nos chers frères.

Mais avant d’être une référence cinématographique, Flim et Flam sortent sûrement du livre dont s’inspire le film : « The balad of the Flim-Flam man » paru en 1965 de Guy Nowel (romancier, poète, éditeur, critique et enseignant américain). Les deux protagonistes de ce roman, deux des personnages  préférés de Nowel réapparurent dans deux autres livres comme « The Flim-Flam man and the Apprentice Grifter » en 1972.

Laisser un commentaire