[L’heure de l’invité] La plume est prise… d’un costume de rave

Ah… Les joies de la musique électro, c’est toujours impressionnant d’entendre tous ces sons venir d’un simple logiciel et de quelques claviers et launchpad. Si je parle de ça, c’est que notre invité de la semaine n’est autre que Vinyl Scratch : la pro de la musique électro et des boites de nuit. Retrouvez donc un poème en son honneur après la coupure.

Sous les lumières
Aveuglantes des néons
Tu es notre reine
Nous guidant au rythme
Bruyant de tes basses
 
Une parole te suffit pour déchaîner le chaos
 
Tu nous emportes dans un tourbillon
De son et de lumières
En y mettant ta rage et ta joie
Pour nous faire perdre pied
Et brouiller nos sens auxquels nous nous fions
Couleur, bruit et mouvement vont de pairs
Dans cette environnement qui tournoie
Et qui explose comme il te sied
 
Fais donc ma chère Vinyl exploser ton style
Et amène sur le dance floor tous les feux
De ton art aussi brillant que celui des dieux !
Il fait même bouger ceux qui y sont hostiles.
 
Vas y Vinyl fait donc péter le son
 
Déflagrations sonores, flashs lumineux
Agressent nos cerveaux retournés
Nos coeurs battent en rythme
Avec les pulsations des basses
Nous sommes des marionettes anonymes
Dans cette foule que tu contrôles telle une déesse
Avec ta musique effrénée
Tu ne peux trouver mieux
 
Que jamais ne cesse
En cette nuit enflamméee
Le son de tes disques
 
Et voila, n’hésitez pas à dire ce que vous en pensez dans les commentaires.

Laisser un commentaire