[L’heure de l’invité] [Analyse] Twilight Sparkle ou le pilier magique de la série

Twilight Sparkle.

… Tiens, salut ! Moi, c’est Gravi. Je ne vous avais même pas vu arriver, il faut dire que j’étais trop plongé dans le livre que m’a donné celle dont nous allons parler aujourd’hui pour faire attention à votre arrivée. Ne me regardez pas comme ça, voyons, je plaisantais.
Très passionnant, le bouquin, je dois dire.
Eh oui, si vous n’êtes pas un idiot ni un aveugle, vous aurez compris que nous allons parler de la licor… hum, alicorne, pardon, la plus badass de la série depuis la fin de la saison 4, je parle bien entendu de Twilight Sparkle.

Let’s do it, ponies.


Find the magic in you… Quoi ? Comment ça, ça n’a pas de rapport ?
Twilight… Celui qui me dit qu’il ne sait pas qui est Twilight, je me demande bien ce que vous faites ici, tiens.
Pour faire court, Twilight est le personnage principal de la série, celui qui a commencé cette série, qui la maintient, qui l’écrit, qui la construit.

C’est elle qui a trouvé et compris comment débloquer les Éléments d’Harmonie. Elle est celle qui, à force d’apprentissage et de persévérance, avec ses amies et leur amitié, a vaincu des dieux, comme Discord et Tirek, des fantômes du passé, comme Sombra et Nightmare Moon, et mis en déroute des armées entières de monstres plus gros les uns que les autres.

Mais avant tout ça ? Ben c’était un peu une asociale qui avait peur de s’ouvrir aux autres, elle était l’élève favorite de la monarque la plus puissante de tous les royaumes, quoi de plus prestigieux.
Elle a toujours voulu prouver qu’elle pouvait bien faire, mieux faire ; Twilight voulait et veut toujours faire mieux.

Au début de la série, Twilight a énormément confiance en ses capacités magiques et cognitives, elle préfère apprendre et se concentrer pleinement sur ses livres, la science, et les choses vraies et irréfutables. Bref, elle est enfermée dans son monde de logique et de connaissances théoriques.

Mais quand elle ne peut plus faire confiance à ses connaissances, comme dans l’épisode 3 de la saison 2 « Lesson Zero » ou encore l’épisode 15 de la saison 1 « Feeling Pinkie Keen », cette pauvre fille a tendance à paniquer un peu ou s’énerver et de ne plus savoir comment faire pour gérer la situation.

La licorne devenue une alicorne.

Hé ouais, malheureusement Hasbro ne s’intéresse pas tellement au fandom dont nous faisons partie, il ne cherche qu’à créer de la nouveauté qui permettra de mettre en vente une nouvelle gamme de jouets et ainsi faire de nouveaux profits plus importants, ce n’est que du marketing. Et c’est Twilight qui en a payé les conséquences cette fois-ci dans la saison 3 avec le dernier épisode : Magical Mystery Cure.

On pourrait presque les entendre crier.

Elle est devenue une princesse, à la limite pourquoi pas, beaucoup de bronies dans toute la communauté s’attendaient à voir Twilight devenir une alicorne, c’était assez évident à deviner. La voir grandir mentalement, mûrir, a servi un peu comme d’une ascension.
Le seul problème a été que ce changement n’a été produit que pour les jouets, pas pour le personnage, que c’est arrivé trop tôt et c’est ce que une bonne partie du fandom regrette.

Beaucoup de fans n’ont pas approuvé cette transformation d’un des personnages les plus importants et l’un des plus aimés de la série.
Énormément de bronies ont exprimé leur mécontentement, de façon assez explicite voir carrément cruelle en utilisant la forme d’expression la plus libre et la plus facile qui existe : les mèmes. Et j’en ai trouvé par camions remplis, des mèmes, Google Images suffit amplement.

Scootaloo est trop mignonne.

Heureusement, tout le monde n’a pas eu cette répulsion au changement, certains ont même aimé ce changement : ceux qui l’attendaient depuis longtemps. Mais la plupart des fans n’ont tout simplement pas d’avis sur la question, ils aiment tous simplement la série dans son ensemble, ils ne cherchent pas à la modifier et c’est ça le plus important dans une communauté : accepter le changement et créer en fonction des rebondissements.
De mon coté, j’espère juste (comme beaucoup d’autres, je pense), que Hasbro ne refera pas la même erreur avec d’autres personnages. Les conséquences dans le fandom pourraient être dramatiques.

Apprentissage, maturité et leçons apprises

Tout au long de la série, on peut remarquer que Twilight grandit intérieurement.
Chaque nouvel épisode permet à notre héroïne d’en apprendre plus sur elle-même et sur ses amies, on voit qu’elle prend peu à peu un peu plus d’assurance dans chacune des différentes saisons.

Dans les saisons 1 et 2, Twilight tisse peu à peu des liens avec ses amies, les rendant plus forts, plus proches à chaque épisode. La proximité est déjà présente au début de la saison 1, mais chaque épisode où Twilight se retrouve à aider une de ses amies lui permet de se rapprocher d’eux, pour ainsi former les Mane Six.

La saison 3 ne peut pas vraiment être appelée une saison, beaucoup trop courte : elle ne sert que de transition entre la saison 2 et la saison 4, de tremplin à notre licorne et à Hasbro pour avancer et aboutir à un retournement dans l’histoire. Néanmoins, Twilight a eu le temps de connaître ses amies au fil des deux précédentes saisons, ce qui lui permet, dans le dernier épisode de la saison, de sauver la vie de ses amies, en dernier challenge avant le titre de princesse.

Pour finir, elle finit par accepter son rôle de dirigeante et prend lentement et sûrement ses responsabilités de princesse au fil de la saison 4. Lors des saisons 1, 2 et 3, les épisodes se concentraient plus sur le travail et les relations entre les Mane Six, cette saison 4 permet à Twilight un travail plus en profondeur sur elle-même, pour la faire devenir la princesse de l’amitié à la fin de la saison.

Dans presque chaque épisode de la série, depuis le tout premier qui est mémorable pour être celui qui a fait naître la communauté brony, comme le dernier épisode de la saison 3, plus épique celui de la saison 4, en passant par l’épisode 10 de la saison 2 : Secret of My Excess, ou A Bird in the Hoof, l’épisode 22 de la saison 1, il y a toujours une petite morale à découvrir sur l’amitié en général. Morale toujours apprise et mise en pratique par notre lic… alicorne préférée.

Chaque leçon écrite n’est pas seulement apprise par Twilight, mais aussi par tous les bronies regardant chacun des épisodes. D’une certaine façon, chaque leçon qu’apprend Twilight, nous l’apprenons à notre tour à travers elle et ses amies.

Le mot de la fin.

Pour conclure, je dirais que c’est avec Twilight que cette grande histoire a commencé, pour elle et pour nous, cette histoire est loin d’être terminée, la root est encore longue. Nous allons continuer à la suivre, elle et ses amies, dans l’histoire qu’elle-même écrit.

Au fait, l’amitié c’est magique ou la magie c’est l’amitié ? Méditez là-dessus.

2 réflexions au sujet de « [L’heure de l’invité] [Analyse] Twilight Sparkle ou le pilier magique de la série »

  1. Anonyme

    On a tous entendu la princesse Celestia dire que Sunset a abandonné ses études et entrer dans l’autre monde, mais l’entendre dire est différent de voir. On ne sait pas quand et comment elle a su qu’il y avait un autre monde et comment elle aurait fait pour ouvrir le portail ?
    On nous a jamais mentionné de livre et Celestia ne lui aurait pas dit.

    Répondre

Laisser un commentaire