Le metal chez les bronies

Parce que les poneys, c’est metal.

Quand je vous dis metal, à quoi vous pensez ? Soit vous pensez à des choses comme fer, or, cuivre, plomb, etc. Soit vous pensez à des choses comme Slayer, Black sabbath, Metallica, Death, Helloween, etc. Et bien aujourd’hui, comme je ne trouve pas beaucoup de musiques intéressantes (oui je trouve la 156548654eme musique dubstep sur Vinyl scratch plutôt bof) j’ai décidé de vous parler d’un genre musical souvent montré comme marginal dans les médias mais qui est d’une grande richesse: le metal.

Pour ceux qui sont habitués à ce genre musical, vous pouvez passer ce paragraphe, pour les autres, une petite présentation s’impose. Le metal est né en 1970 avec le groupe Black sabbath qui proposait un style de rock avec un son lourd et des thèmes glauques (la mort, l’ésotérisme et autre joyeuseté). Depuis, le genre s’est « popularisé » pour grandir et devenir aujourd’hui un immense mélange de genre, de style, de thème et de code. Car du heavy metal de base, nous sommes passé au thrash metal, au speed metal, au death metal, au folk metal, au progressive melodic death metal… On peut y passer des heures tant il existe de sous-genres. Tout ce qu’il faut savoir, c’est que le metal c’est du rock mais avec un son plus lourd et plus puissant. Et encore, cette définition ne suffit pas à définir ce qu’est le metal.

Fluttershy qui écoute du Pantera, une autre preuve que c’est la meilleure
Connaissant la créativité énoooooooooooorme du fandom, il était évident que quelques musiciens s’essayent à ce mélange étonnant qu’est le metal et my little pony. Car oui, le metal est réputé pour être un genre musical souvent extrême et ayant des thèmes très sympathiques (mort, ésotérisme, guerre, violence…) même si ce cliché est de moins en moins d’actualité. Quoique quelques metalleux brony s’inspirent du grimdark pour leur texte.
Quand je suis devenu brony, je ne pensais pas trouver autre chose en terme de metal que quelques covers à la guitare de winter wrap up, puis j’ai découvert le brony metal medley de Bronyfied qui même si ce dernier était plus rock que metal était une bonne écoute. D’ailleurs, Bronyfied est un musicien plutot connu du fandom oscillant entre le rock (Heroes fait en collaboration avec Aviators) et le metal (No one leave the hive qui sent bon le Call of ktulu de Metallica). Pour moi qui était dans une phase thrash metal, c’était peu. Et puis, Bronyfied a sorti une instrumentale appelée Corrosion plutôt sympa, mais ce qui m’avait agréablement surpris, ce fut que Scream from equestria (aujourd’hui encore mon musicien brony favoris) avait repris la musique et ajouté un chant growlé (chant typique du death metal ressemblant à des grognements).
Faut avouer que ça envoie bien.
Pour moi qui à l’époque me recroquevillait de peur quand on me parlait de Cannibal corpse ce fut une immense claque. Et, en voulant donc plus, je me suis mis en quête de trouver d’autre musique du même acabit dans le fandom. Et je ne fut pas déçu, la liste de musicien metal est plutôt grande et varié, je vais donc vous en citer quelques-uns :

-et plein d’autre encore…

Le metal, ce n’est pas que de la musique, c’est aussi une culture, culture que l’on retrouve dans le fandom voir même dans la série (je pense là aux riffs de guitares qui accompagnent parfois le vol de dashie). Vous voulez des exemples ? Et bien en voici quelques-un :
-Andrew WK, musicien officiant dans le hard-rock/metal est un brony et se considère comme un alter ego de Pinkie pie
-Dans Ponies : the anthology III, on retrouve un extrait audio de metalocalypse, excellent dessin animé sur le metal
-Lord d’un de ses concert, Devin townsend montre à la foule une image de lui ponyfié
-Il existe pas mal de fan-arts et de ponification de groupe comme ici :
Je vous conseil ce groupe, il est génial
Twilight va maintenant vendre de la paix ( mais qui va en acheter?)

Et voilà, nous touchons à la fin de cette article. Le but n’était pas de vous parler en détail du metal (ce qui prendrait des heures tant le sujet et vaste) mais plutôt de vous ouvrir à ce genre musical que j’estime trop peu représenté par rapport à d’autre et qui est pourtant une mine de talent. Sur ce je retourne dans mon fjord écouter un peu de black viking.

Laisser un commentaire