La plume est vôtre… Voyage et inspiration

Chers amis, vous qui cherchez le frisson des belles lettres, l’amour de la plus belle écriture, vous qui poursuivez inlassablement votre chemin à travers les livres et l’Internet, vous qui […], vous n’avez qu’à regarder après la coupure ! Vous voyagerez dans vos rêves à l’encontre de poneys libres et des maîtres en poésie de Maud Pie

Vous avez toujours rêvé de visiter cette contrée lointaine et mystérieuse des poneys. Poney rêveur vous fait rêvé et vous dit par son poème de le suivre pour devenir un :
Voyageur d’Equestria
Je suis un voyageur en terre d’Equestria.
Un poney dont la vie se résume de la sorte.
Pour certains je ne suis rien d’autres qu’un paria,
Je vais tout simplement là où le vent m’emporte.
Mon aventure commence dans la capitale même :
La ville de Canterlot aux tours d’ivoire sculptées.
Là où vivent les licornes et les princesses suprêmes. 
Mais de ma basse naissance elles se sentent insultées.
Puis vint une jolie ville flottant sur un nuage,
Cloudsdale de son nom, patrie des pegasus :
Un peuple de poneys plus audacieux que sages,
Dont je ne comprends pas les mœurs ni les uses.
Appleloosa n’est pas une ville gigantesque.
Une ville de terrestres aux portes du désert.
Paradis des racailles et créatures grotesques.
Une fenêtre ouverte sur toutes sortes de misères.
Vitrine de l’opulence, ainsi est Baltimare. 
Ville de pierre et de fer aux fenêtres trop blanches.
Son port t’ouvre les bras et te jette à la mer
Si tu as pleins de trous dans les poches et les manches.
Manehattan dissimule derrière ses jolis murs
Une vieille bourgeoisie avide de compliments.
Mais tourne lui le dos et leurs discrets murmures
Laisseront places aux insultes et aux dénigrements.
Va à Los Pegasus, ou les lumières scintillent
Tout le jour et la nuit afin d’illuminer
Des casinos bouffis où, pour quelques broutilles,
Tu te feras chasser après t’être ruiné.
Au nord est un royaume de poneys cristallins,
Je vous jure que c’est vrai, ils brillent comme le soleil.
Il n’y a pas là-bas de vieux ou de poulains
Qui à tous mes supplices se bouchait les oreilles
Mais ponyville de toutes est la meilleure des villes.
C’est plutôt un village, habité de poneys
De licornes, de pégases sans aucune guerre civile. 
Dans cette ville cher lecteur, j’aimerais t’emmener.  
Et si on regardait un peu chers amis trois poèmes qui sont inspirés par les poèmes de Paul Eluard et Blaise Cendras ? Suivez moi !
Lors d’un cours de français, alors qu’il devait écrire un poème inspiré de celui de Paul Eluard, « La liberté », Lukiluke82, avec un bon retour de la prof, ponda :
La liberté de l’amitié
Sur ce cheval orange,
Sur cette licorne blanche,
Sur ce pégase bleu,
J’écris ta devise.
 
Sur cette ferme à pommes,
Sur cette bibliothèque,
Sur cette citée dans le ciel,
J’écris ta devise
 
Sur ton flan coloré,
Sur tes cheveux aimés,
Sur tes beaux yeux mignons,
J’écris ta devise.
 
Et pour te partager,
Je fait ce qu’il faut faire,
Je suis né pour te vivre,
Pour te suivre.
 
Amitié
 

par mlpAzureGlow

Maud Pie a un style de poésie bien particulier mais Supitek (dont Pinkie est la muse) et Vuld Edone (pour qui Flutter Shy est source d’inspiration) le faisait bien avant. Venez découvrir les maîtres de Maud Pie dont Blaise Cendras avec Iles est leur maître incontesté !
Pinkie
Pinkie
Pinkie
Pinkie qui réjouis nos âmes
Pinkie qui défie l’espace
Pinkie qui affronte le temps
Pinkie elle est notre amie
Pinkie elle est aussi notre ennemie
Pinkie tranche
Pinkie cuisine
 

par YoukaiYume

Shy
 
Shy
Shy she was
Shy to strangers
Shy to critters
Shy when there was no
Shy dragon to tame
Shy with glory and fame
Shy with low-esteem
Shy tiny dreams
Shy weak and feeble
But Fluttershy
 

par Marshall-Bananah

 

Laisser un commentaire