La plume est prise… d’une poule d’Applejack

Bonjour à tous et toutes, comme la semaine passée je vous offre un petit poème basé sur l’épisode de samedi dernier.
Aujourd’hui, je vous offre un sonnet en alexandrins.


Chacun connaît l’amitié de ces six poneys.
Hélas, quelques perturbations chez ces amies
Imprégnant quelques temps cette belle acalmie
Comme celle de samedi qui résonnait.

Soudainement Rarity, par preuve d’Amour
Inverse sa personnalité du glamour,
Maîtresse de la mode, vers la campagne,
Pâle imitation rurale qui la gagne.

Lorsqu’elle a voulu à Tenderhoof lui plaire
Elle oublia une qualité primaire.
« What ? » pensez-vous à la lecture de ces vers ?

Applejack elle ne vit pourtant pas de travers.
Y en a plus d’un qui tente de changer de peau
Sans être soi-même, unique dans le troupeau.

by Game-BeatX14 et centerdave77

A la semaine prochaine pour une autre rétrospective en poésie !

Laisser un commentaire