La plume est prise… des oiseaux de Fluttershy

Bonjour chers lecteurs, j’espère que vous allez bien après ce week-end chargé, la Saint Valentin et la reprise. Aujourd’hui pour bien commencé la journée encore, je vous offre un sonnet pour revenir sur l’épisode « Filli vanilli ».
Mais comme un simple sonnet ne suffira pas à tout dire, vous aurez le droit à quelques images à la suite pour compléter ce retour. Alors, je vous attends après la coupure.


La semaine passée, une des six ponettes
Arborait un style quelque peu différent
A l’origine d’un maladroit différend.
L’histoire du jour vient d’une chansonnette.

Pour clarifier ces explications « pas très nettes »,
Un désarroi un tant soit peu incohérent,
Des amies sous un charme très sidérant,
Voilà donc Fluttershy mise sur la scénette.

Andrea Libman nous offre un sublime jeu
Et Daniel  Ingram, un beau son sans tapage !
On ne peut pas le nier : l’épisode est superbe !

Mais il est certain que certaines apparitions
Peuvent perturbées un peu notre perception…
Alors les images remplaceront donc les verbes !

Pourquoi dans Hearth’s Warming Eve de la saison 2 chante-t-elle ?

Et là c’est le cauchemar ?

Cheerilee et Big Mac, canonique ?

BonBon X Lyra démenti ?

Les comics et la série enfin reliés ?

A vous de voir…
Voilà pour aujourd’hui et à la prochaine pour un autre retour poétique !

Laisser un commentaire