La plume est prise… des ailes de Grif

Bonjour à tous chers lecteurs ! Le titre a du vous surprendre je suppose.
Aujourd’hui, à l’instar de Maud et Pinkie, Grif et moi revenons sur l’épisode passé.
Asseyez-vous bien sur vos pierres et profitez de ce retour après la coupure.

Finalement la voila
La sœur à Pinkie
Elle vient tout droit de la ferme à cailloux

Là où chaque roche roule sans s’interrompre
de butte en blanc sans jamais non jamais se rompre
Glissant le long de ce terrain sédimentaire
Et se répartissent, bout de terre, sur cette terre.

Elle est là
Expressive comme un roc
Calme et immuable comme une pierre

Qu’importe les actions ou les perturbations,
Elle ne réagit jamais aux animations
Elle est fixe en n’importe qu’elle circonstance
Gardant du froid de la pierre une constance.

De marbre elle reste
Face aux cinq amies
De sa sœur Pinkie

Mais Maud possède-t-elle vraiment un cœur de pierre ?
Ne répondant pas aux attentes, aux prières.
Nulles fissures ne semble, même vivace,
Apparaître sur sa grisâtre carapace.

De l’aveux de ses amies
Le courant ne passe pas
Pinkie devient alors presque Pinkamena

Toutes semblent être déçues par sa venue.
Et pour cela, elle écourte son entrevue
Pour ne pas blesser sa petite soeur chérie
Qui adoucit ses propres moeurs, qui l’attendrit.

Mais Pinkie à une idée
Aussi folle que toute les autres
Pour rassembler ses amies dans le fun

Mais une pierre entrava l’avancée d’Pinkie
Et un roc menaça la vie de la ponette.
Tel un signal d’alarme, une vraie sonnette
Elle fonça sans attendre un seul prérequis.

Seul un roc peut en briser un autre
Et Maud est de ce bois
Qui brise tout pour sauver sa soeur

Cela permit aux six poneys de comprendre
Le mystère qui les unissait les unes aux autres.
De rose était le lien qu’elles venaient d’apprendre
Elles suivaient Pinkie un peu comme ses apôtres.

Peut-être la folie n’est pas de famille
Mais l’amour entre soeur existe
Et est aussi fort que l’amitié

Et même la roche la plus solide ne peut
Résiter éternellement aux actions douces
Qui telles un torrent déferlent d’une source
Et s’infiltre au fond de la roche peu à peu.

Ainsi armure de pierre
Disparait pour donner
un coeur en or

Et d’une façade mossade, triste et terne
Un pure et sincère sourire se disserne.

Super fun par SenxShine
A la semaine prochaine pour un nouveau poème.
Et n’hésitez pas à nous dire si le mélange Maud Loan et Pinkie Grif vous plaît ! 😉

Laisser un commentaire