La plume est prise… de Rainbow Dash

Coucou tout le monde ! Comme d’habitude, vous allez lire notre poème à Loan et moi sur l’épisode de same… attendez. Zut, c’est vrai que la saison est terminée. Mais ne vous inquiétez pas, il reste encore le poème sur la deuxième partie de l’épisode final. Tout de suite après la coupure.

Un appel de toute une nuit
Un tel ennemi qui conduit
Mes propres mentors et ma sœur,
Des juments emplies de douceur,
À me confier de protéger
Leur magie d’un si grand danger !
 
Mais cela va être très dur
Je ne suis tellement sûre
D’être un réceptacle vivant.
Mais je dois aller de l’avant
Et sans l’aide de mes amies,
Rester loin de notre ennemi.
 
Plus que les princesses,
Et tout sera fini
Pour les poneys
Je ne fais dans la finesse
Mais j’en ris
Car telle est la vérité
 
Mais quelque chose
Je ne sais quoi
Me rend tout drôle
Qu’est-ce qui ose
Se jouer de moi
Et de mon rôle ?
 
Des princesses sans cutie mark…
Avant que le mal ne débarque
Je dois rentrer à Ponyville.
Une situation si vile
N’a qu’une seule action chez moi
Me faire sentir trop d’émoi !
 
Et Spike veut faire la marmotte
Jusqu’à ce que le soleil sorte…
Le soleil !!! Il faut qu’il se lève !
Je dois agir comme mon maître…
Ça ne doit pas… Pour son élève…
De le faire… Il faut… s’y… mettre !
 
Maintenant je comprends
C’est Twilight qui a en elle
La magie des alicornes
 Et Tirek me demande comment
Cette princesse nouvelle
A gagné ailes et corne
 
Je garde silence
Mais quand je vois les Éléments
Enfermés dans leur cage
La culpabilité passe mes défenses
Fluttershy me regarde, pleurant
Les autres ne sont que rage
 
Tirek m’a à la fin trouvé
Je dois fuir et ne rien prouver.
Je me dois absolument tenir
Très loin la magie que mon corps
En interne ne peut contenir.
Je dois fuir encore et encore.
 
Non mais comment a-t-il osé
Détruire ma bibliothèque ?!
Alors ce monstre de Tirek
Sur qui ma colère s’est posée
Va goûter à cette puissance
Qui des alicornes est l’essence
 
Personne ne prend le dessus
Malgré les coups qu’on a reçus.
Il me propose donc alors
De me priver de tous mes sorts
En échange de mes amis.
Quel sacrifice sera commis ?
 
Oh, pardonnez-moi !
Tout me semblait si beau
Dans ses paroles
J’aurais été roi
D’un monde nouveau
Où le chaos vole
Mais il m’a trahi
A abusé ma confiance
Et m’a tout pris
Alors mes amis
Avec de la chance
Le pardon me sera fourni
 
C’est d’accord, Tirek, je te donne
En échange de mes amis
Même celui que tu as omis
Et à qui, au fond, je pardonne.
L’autre choix serait une erreur
Et une très grande terreur !
 
Un pardon pour moi ?
Je ne pense l’avoir mérité
Mais soit, je te remercie
Je t’offre ce sans quoi
Je ne pourrai oublier mon traité
Avec Tirek notre ennemi
 
Grâce à mon ami Discord
Nous pourrons faire face
À tout ce désordre
Pas besoin de grâce
Avec une telle personne
Pour qui l’heure sonne
 
Moi, la princesse de l’amitié
Nous l’avons châtié
Par la magie de l’arc-en-ciel,
Une puissance immatérielle
Qui, née du chœur de nos cœurs,
Nous rend ainsi vainqueurs
 
Et voilà, avec ce poème se termine une saison, mais ne vous inquiétez pas, nous reviendrons les semaines prochaines avec de nouveaux poèmes.

Laisser un commentaire