[JàT]Printemps des poètes: Vinyl Scratch

C’est au tour de Vinyl Scratch d’avoir un poème qui lui soit dédié. Pour le coup, je me suis mis dans sa tête pendant un concert, le tout encore une fois en vers libre.

Mes battements se calent sur le beat,
Ma tête remue, bercée par le rythme,
Mes oreilles boivent les mélodies,
Mon sourire grandit, la tension monte.

Devant moi, ils sont tous au bord du gouffre,
Il ne leur suffit qu’une petite poussée,
Afin qu’ils tombent dans cette abîme de folie,
Et c’est moi qui vais les y précipiter.

La tension est à son maximum,
Je savoure ce moment où le temps semble s’arrêter,
Ils sont tous là, à me fixer, attendant l’explosion,
Je pousse un cri enjoué et déchaine toute ma puissance.

Bass drop,
Explosion sonore,
Chaos,
Vie.

La masse tremble,
En proie à la folie,
Une joie détonante,
Rayonne de ces êtres.

J’ai crée ce maelström,
Et alors que les corps se calment
Et remontent à la surface,
Je prépare la prochaine chute.

Laisser un commentaire