[JàT] Le drôle de Noël de Brave et Ruban – partie 4

commission__a_pony_christmas_carol_by_siansaar-d86b3hq

par Saiansaar

Mais stoppons un peu là notre récit. Vous souvenez-vous du petit incident que je vous avais évoqué dans la première partie ? Cet incident est minime, nan ? Se prendre les pieds dans un fil, à qui cela n’est-il pas par mégarde un jour arrivé ? Mais là, cela ne fut pas sans conséquences…
La guirlande dans laquelle Brave s’était emmêlé les sabots était accrochée à un sapin près du carrousel de Rarity. Ce sapin fut déséquilibré et tomba sur les costumes de Rarity, qu’elle avait laissés dehors pour donner un aspect givré. Actuellement, celle-ci pleure sur son sofa en mangeant de la glace. Les seules traces de ces costumes sont les photos que vous avez vues dans l’article cosplay.
De plus, cette guirlande fit un court-circuit dans la maison de Vinyl non loin de là, qui prêtait son courant. Cela détériora le mix qu’elle avait travaillé. Un exemple parfait de ce désastre fut présenté dans le jukebox. Mais contrairement à Vinyl, nous réussîmes à corriger deux heures plus tard le problème.

Alors que Brave et Ruban voyaient ces désastres, estomaqués, se demandant ce qui se passait, ils ne comprenaient pas qu’ils en étaient l’origine. L’esprit décida que l’expérience suffisait et dans un flash lumineux, il décida de les renvoyer dans leur lit avec quatre mots qui flottait dans leurs têtes : « Attendez-vous au pire ! ».

Là, aucun des deux poneys ne réussit à dormir. Ils échangèrent pendant deux heures sur les événement qu’ils vivaient, ne comprenant pas la logique. Pourquoi leur montrer ça à eux ? Qu’avaient-ils fait pour mériter ça ? Qui pouvaient bien être ces esprits ? Mais ils n’eurent pas le temps de mener au bout leurs réflexions. C’est alors qu’une fumée orangée apparut dès six heures du matin. Une flamme apparut au milieu de la pièce. Elle éclairait comme en plein jour. Au milieu apparut une forme spectrale blanchâtre. Brave voulut envoyer sa couverture sur la forme, mais la couverture ne fit que traverser l’apparition comme si c’était une image. Ahuri, Brave lança :
« Qui êtes-vous ?
– Je suis l’esprit des Noëls futurs, dit l’apparition, suivez-moi, je vous prie.
– Mais pourquoi ?
– Vos expéditions pour vos éditions de Noël ont des conséquences tragiques. Des chants horribles vont apparaître, car vous aurez détruit tous les bons instruments. Je ne peux tolérer ça ! Mes oreilles en saignent ! Alors pour vous apprendre, venez les écouter avec moi. »

Brave et Ruban restaient cois. Comment leur envie de partager le Noël des gens pouvait-elle détruire Noël ? Ils se refusaient à l’admettre. Mais l’esprit ne leur laissa pas le choix. Étendant les flammes comme deux ailes, il y eut un souffle balayant la fumée qui alla envelopper les deux poulains. Quelques instants plus tard, alors que la fumée se dissipait, les poulains se retrouvèrent au beau milieu d’un endroit empli d’images et de vidéos. Une musique de fond passait, pilonnant les tympans des poulains. Ils durent poser leurs sabots sur leurs pauvres oreilles. Quels étaient ces chants ? Vous les découvrirez vite.

Laisser un commentaire