[JàT] Le drôle de Noël de Brave et Ruban – partie 2

commission__a_pony_christmas_carol_by_siansaar-d86b3hq

par Siansaar

Alors que Brave s’était rendormi de suite, ne faisant que peu attention aux paroles de l’esprit cristallin, Ruban, elle, ruminait ces paroles. « Noël », « trois esprits », « Préparez-vous ! »… Elle ne comprenait pas. Elle eut beau réfléchir pendant près d’une heure, rien n’y fit, elle ne comprit pas la rationalité des événements. Cette réflexion intense et les recherches effectuées au préalable l’exténuèrent. Elle alluma sa veilleuse pour se rassurer et finit par s’endormir, espérant que ces événements ne fussent qu’un cauchemar…

Alors que deux heures sonnaient à la pendule, de nouveau une brume s’éleva dans la chambre. Cette brume, violet rosé à minuit, apparaissait bleu nuit à cette heure avancée. Une obscurité soudaine envahit la pièce et des éclairs illuminaient de l’extérieur la chambre, donnant un aspect obscur à l’endroit. Réveillée par les éclairs, Ruban regarda horrifiée la pièce. Un éclair vint alors percer l’obscurité et illuminer une forme spectrale. Ruban, apeurée, alla réveiller son frère qui, lui, dormait comme un loir.

Une fois qu’elle eut réussi à réveiller son frère, la pièce était sombre. Brave se demandait se qui se passait. C’est alors que le spectre se rapprocha en disant :

« L’esprit de la mort vous avait prévenu. Vos méfaits détruisent l’ambiance de Noël. Il n’y aura bientôt plus aucun Noël en Equestria par votre faute. Vous vous demandez pourquoi ? Je ne vais pas rester à blablater et je vais vous montrer. »

Alors, une lumière apparut au dessus de l’esprit et les deux jumeaux furent aspirés dans une autre dimension, les portes du temps, qui mènent vers les Noëls passés. L’esprit leur montra des incidents et leurs conséquences, comme le tournage de la vidéo ou la soirée passée avec Button à jouer. Je ne peux vous montrer pourquoi Brave et Ruban avaient sacrifié leurs Noël pour ça. Mais deux personnes ont pu voir ça et vous l’exposeront dans les heures à venir.

Laisser un commentaire