Interview de Ponychrome

Quand on parle de musique brony, on pense très souvent à des musiciens principalement américains. Mais aujourd’hui, vous allez avoir l’interview d’un musicien français : Ponychrome. Retrouvez la après la coupure.

Ecoutez donc une de ses musique pour la lecture:

Grif Daraconis : Ponychrome, pourrais-tu, pour ceux qui ne te connaissent pas, te présenter en quelques lignes ?
Ponychrome : Je suis un musicien amateur qui crée des musiques avec pour thème MLP, dans un style 8-bit.

G.D : D’où te vient le nom Ponychrome ?
P : C’est un jeu de mot entre Polychrome et Pony, après il n’y a pas d’histoire particulière derrière ce pseudo, je cherchais juste un nom d’artiste pour mes musiques.

G.D : D’où te vient cette envie de faire de la musique pour le fandom ?
P : J’ai toujours plus ou moins voulu créer mes propres musiques car je suis musicien depuis assez longtemps, et le fait de faire partie de la communauté Brony m’a donné la motivation de le faire.

G.D : Comment fais-tu tes musique ? As-tu de suite une idée précise de à quoi ressemblera ta musique ou bien te laisses-tu porter au fur et à mesure par ce que tu composes ?
P : J’essaie de définir un thème général pour ma musique, puis j’écris ma musique de manière assez linéaire : Je commence par l’intro puis j’écris la suite du morceau jusqu’à la fin. Une fois que je suis satisfait de la musique, je fais quelques modifications et je tente de faire un mastering, même si je suis assez débutant dans ce domaine.

G.D : D’où te vient ton inspiration ? As-tu des groupes où des artistes qui influencent ton travail ?
P : J’ai toujours essayé de m’inspirer du caractère des personnages de la série pour mes musiques. Après je n’ai pas beaucoup d’influences extérieures, sauf pour mon dernier morceau (Equestrian Wasteland) où je me suis au départ inspiré d’une chanson de l’artiste Chipzel.

G.D : Quels sont tes logiciels et instruments de prédilection ?
P : Je travaille presque exclusivement avec FL Studio, en utilisant les plug-ins de base. Mon instrument de prédilection est le piano, même si je n’en joue jamais dans mes musiques.

G.D : Maintenant on va passer à autre chose que ta musique, quand et comment es-tu devenu un brony ?
P : Je crois que ça remonte en décembre 2011. Je me baladais sur les forums de minecraft quand j’ai remarqué que pas mal d’utilisateurs avaient des avatars et signatures de poney. Intrigué, j’ai ensuite visité le post sur le forum consacré à la série (qui était le plus gros des forums minecraft), et j’ai décidé de jeter un coup d’œil à la série. J’ai très rapidement accroché.

G.D : Quel est ton avis sur le fandom ?
P : C’est un fandom très créatif, qui a produit un nombre de choses inimaginables,et qui est très soudé, même si parfois il a tendance à l’exagération (on doit tous se souvenir du chaos qui a précédé la fin de la saison 3).

G.D : Selon toi, quelle est la meilleur chose qu’a crée le fandom ?
: Je ne sais pas trop, récemment j’ai joué au jeu My Little Investigations, qui est vraiment très bien fait et qui a représenté un travail formidable. Je suis aussi de très près l’adaptation de la fanfic Fallout : Equestria (que j’ai adoré) en jeu vidéo.

G.D : Quels sont tes épisodes favoris ?
P : Je crois que ça doit être Read It and Weep, avec aussi une préférence pour la finale de la saison 2 qui était épique.

G.D : Et enfin: who’s best pony ?
P : Rainbow Dash

G.D : Merci encore pour m’avoir accordé une interview, un dernier mot pour les lecteurs du poney blanc ?
P : Keep calm, and watch ponies !

Laisser un commentaire