[Fanfics] Starlight, la créatrice

TheFallbykonekonoarashi1463609864970

Nom d’un étalon hennissant, la fin de la saison 5 et toutes ces dimensions alternatives en ont inspiré plus d’un. Aussi, en l’honneur de ce flux de vie qu’a créé Starlight sans le vouloir, je m’en vais vous présenter trois fictions traitant de ces dimensions alternatives. In English. Mais avant, pause spatio-temporelle.

Commençons par une fiction sympathique et qui essaye d’expliquer toutes les dimensions visitées.

Context par KnightMysterio

Résumé :

Twilight dort mal la nuit, elle ne cesse de se demander comment dans la pénultième dimension visitée, les frères Flim-Flam ont pu prendre le pouvoir et rendre le monde si horrible. Devant cela, Stalight et Twilight ne savent pas quoi faire mais Discord, si. Et ils se retrouvent alors dans la réalité en question.

Critique :

Ce qui est intéressant sur cette fiction, au-delà du fait que Discord est plus puissant que les dimensions, est comment la dimension des frères Flim-Flam (si on peut l’appeler ainsi) n’est pas si mal. On voit les Mane 6 avec des caractères différents, mais dans une dimension où tout fonctionne correctement au final. Et à partir de là, on a des explications sur toutes les autres dimensions. Et des bonnes en plus ! Et sur comment Starlight se sent coupable. La fin est assez intéressante, car assez brutale après une histoire assez optimiste. Je ne peux que vous la conseiller.

Passons à la suivante. On rentre dans les dimensions inédites à l’épisode, mais tout en restant dans le positif.

no2w-1449428290-304120-full

The Reality I Choose par The Hat Man

Résumé :

Twilight et Spike arrivent dans la bibliothèque de Ponyville. Mais n’était-elle pas détruite ? Et pourquoi Sunset Shimmer est l’alicorne princesse de l’amitié ? Et surtout, comment Derpy, Cheese Sandwich et le Docteur peuvent-ils être les éléments d’harmonie avec Sunset. Dans une dimension où tout va bien, est-ce que Twilight peut quitter une dimension plus paisible que la sienne pour la récrire ?

Critique:

Le seul point négatif de cette histoire qui ne tient pas la route est l’explication de comment Sunset est devenue alicorne. Pour le reste, c’est très intéressant : nous avons des personnages différents dans le rôle de nos héroïnes et la dimension présentée est accueillante à souhait (et ses retournement comme Rarity folle amoureuse de Lord Spike et Twilight grande vizir). Les références aux comics sont nombreuses et bien placées. Mais surtout, cela pose la question pour Twilight de savoir si elle doit rétablir sa propre timeline en effaçant celle-ci où tout va pour le mieux. Ce qui est assez intéressant.

Et enfin, la dernière, où l’on passe à la dimension alternative inédite et tout n’est pas brillant.

muno-1456680425-318115-full

Long Live The Queen par DrakeyC

Résumé :

Twilight et Spike arrivent à Ponyville où l’armée est sur le point de faire une inspection. Découverts, nos deux héros sont emmenés à Canterlot. Mais plus de princesse Celestia ni Luna. Longue vie à la reine Sunset Shimmer !

Critique :

Voilà la dimension qui manquait à l’épisode, Sunset Shimmer et son plan de domination par des lycéens zombifiés. Et cela se révèle être un bon plan en effet. On visite une dimension avec Trixie en élément de la magie qui a échoué, un monde tyrannique tenue par une main… sabot de fer. La fin est intéressante, car sans la spoiler, elle rappelle que le pouvoir et la réussite n’apporte pas le bonheur. Seul bémol, Twilight et son statut d’alicorne n’intrigue personne (quoi que la série a le même problème soit dit en passant).

Et voilà, vous finissez ici votre voyage dans la quatrième voire cinquième dimension (temps et multivers). J’espère que le voyage vous aura plu. C’était le Doktor, qui a piqué la place provisoirement aux responsables fictions.

Cette entrée a été publiée dans Fanfics, Histoires, MLP, Saison 5 MLP, et marquée avec , , , le par .

À propos Doktor

Doktor est un fan de Doctor Who et de dessins animés en tout genre et peut entretenir des très longues discussions sur des sujets allant de l’évolution du flipper à la côte des mangas rares en passant par d’autres billevesées.

Doktor se promène en région parisienne et se trouve normalement à toutes conventions dans des cosplays aussi improbables que ridicules.

Doktor est à moitié fou, à moitié chaotique et à moitié inoffensif et est normalement étudiant quand il n’est pas rédacteur.

Attention, consulter un psychiatre avant d’utiliser Doktor. Les effets secondaires possibles de Doktor sont la nausée, la rupture d’anévrisme, l’addiction, le cancer de la flèche, l’alcoolisme, la fascination plus ou moindre morbide, l’envie de manger des gâteaux et une certaine tendance à se mettre à réfléchir aux problèmes de la vie.

Laisser un commentaire