[Documentaire] Le mouvement brony et l’interview du réalisateur

Tous les profanes de la série se sont demandés : d’où vient le succès de My Little Pony: Friendship Is Magic ? Que sont les bronies ? Que peut bien être ce mouvement ?
La majorité des documentaires traitant du fandom sont dans la langue de Conan Doyle, ce qui ne les rend pas aisés à regarder par le public francophone. Mais plus maintenant, grâce à la vidéo que j’ai décidé de vous présenter, qui traite de la série et de ses fans. En français, pour être plus précis.

Le documentaire et l’interview de son réalisateur sont à retrouver après la coupure.

Le mouvement Brony


Captain Maby : Bonjour Dawnio. Que dirais-tu de te présenter aux lecteurs du Poney Blanc ?


Dawnio : Je suis Dawnio, j’habite en Picardie. J’ai découvert le mouvement brony au début de l’année 2014. Je suis tombé sur un article du site Espace Numérique qui traite de ce mouvement. Puis j’ai commencé à regarder la série. J’ai immédiatement accroché.


C.M. : Quelle a été la motivation de faire ce documentaire ?


D. : Le mouvement m’a vraiment intrigué, j’ai effectué de nombreuses recherches pour en savoir plus. J’ai cherché des articles, des reportages, des vidéos, étudié des discussions de forum…  J’ai ainsi eu l’idée de concentrer toutes mes recherches en une vidéo qui décrit le phénomène tel qu’il est. Mon but était de la partager aussi bien aux bronies qu’aux non-bronies.


C.M. : Combien de temps as-tu passé à faire cette vidéo (recherche, voix, montage, …) ?


D. : La recherche est ce qui a duré le plus de temps. Elle a débuté avant même d’avoir eu l’idée de monter la vidéo, lorsque je voulais satisfaire ma curiosité. Elle a commencé dès que j’ai entendu parler pour la première fois du phénomène, il y a 3 mois. L’écriture du script a été effectuée en deux soirées, une pour jeter les idées sur le papier, l’autre pour mettre le tout en forme. L’enregistrement de la voix a été fait en 1 h. Le montage, enfin, m’a pris environ 20 h.

C.M. : Dans ton documentaire, tu parles de la position de Hasbro face aux bronies. Quelle est ton avis sur les récents événements qui se sont produits en lien avec la société ?

D. : Selon moi, Hasbro a tous les droits sur la série et la licence MLP. Quelles que soient les actions de Hasbro, ça ne sera jamais pour être gentil ou méchant envers la communauté, mais pour son intérêt personnel, chose que l’on ne pourra jamais reprocher à une société à but lucratif.


C.M. : Passons à un autre sujet. Tu es un brony depuis début 2014. Que penses-tu du fandom en général ?


D. : Ce qui m’a impressionné le plus est sa créativité démesurée. Le mouvement n’est plus seulement tourné vers la série elle-même, mais l’utilise plus comme prétexte pour créer et partager, et c’est ce qui le rend si intéressant à mes yeux.


C.M. : À propos de créativité, quelle est la chose la plus fabuleuse qu’ait jamais créé le fandom pour ta part ?


D. : Sans hésitation, les musiques. Mais c’est parce que moi-même, j’apprécie beaucoup la musique. Mais je ne peux en aucun cas oublier les images, vidéos, peluches, les fanfictions, et j’en oublie beaucoup !


C.M. : Quel est ton épisode favori de toute la série ?


D. : Auparavant, Filli Vanilli (S4E14). Mais le final de la saison 4 l’a détrôné. J’ai été impressionné par sa qualité.


C.M. : À propos de la saison 4, vu que c’est encore d’actualité, quel est ton avis sur celle-ci ?


D. : Je l’ai beaucoup aimée, mais j’ai ressenti un certain regret quant à la maturité des personnages. En effet, elle a beaucoup évolué, mais cela nous empêche d’avoir de nouveau des épisodes comme Party of One (S1E25). Mais d’un autre côté, cela nous ouvre de nouvelles opportunités. Le final de la saison 4 était grandiose.


C.M. : Who’s best pony?


D. : Fluttershy ! J’ai pour elle le même faible que Discord a. :3


C.M. : Merci beaucoup de m’avoir accordé cette interview. Un dernier mot pour nos lecteurs ?


D. : Juste un gros câlin général !

Laisser un commentaire