[Cosplays] Welcome back Autumn ! Fêtons ça !

Nouvelle année, nouvelle mise en page test pour les cosplays. Venez découvrir les cosplays à travers une histoire. N’hésitez pas à donner vos avis sur les cosplays présentés ou la nouvelle présentation en commentaire.

Quoi de mieux pour fêter un événement que d’organiser une fête ? C’est la meilleure des célébrations et il faut peu de monde pour faire d’une fête un moment inoubliable. Entre la musique, les décorations et les tenues, tous nos sens sont en éveil pour profiter de chaque instant !

Mais pour inviter les gens, il faut bien rédiger des invitations et ce n’est pas le plus facile. Il faut choisir qui on invite. Ben quoi, une demeure, ça ne peut pas accueillir la Terre entière ! Du coup, tu as, bien sûr, qui se plaignent de ne pas être invités. Ils t’envoient même un message pour te le rappeler comme si tu étais le plus grand méchant de tout l’univers ! Regardez par vous-même !

Et en dehors de ceux qui peuvent rager comme cette Pinkie de ne pas venir, tu en as qui t’envoient des messages pour te dire qu’ils viennent. Mais ils ne viennent pas te dire seulement qu’ils viennent, nan, ce serait trop simple ; ils t’envoient également des images de leurs habits pour savoir s’ils sont bien habillés et si cela plairait à untel ou à tel autre. Je ne suis pas devin mais il faut bien répondre par politesse. Et il faut dire que certains costumes, terminés ou non, ont un certain potentiel et un certain charme. Jugez par vous-même !

Et à coté de tous ces retours, tu as ceux qui disent qu’ils ne peuvent pas venir… Par exemple, je vous prends le cas de cette copine qui ne pouvait pas étant dans je ne sais plus quel carnaval au Brésil. Je rage un peu là je l’avoue…

Mais bon, les retours faits, la fête préparée, le jour J arrive. Qu’est-ce que j’étais impatient ! Je leur avais donné rendez-vous à vingt heures. Et comme dans toutes les fêtes, les gens arrivent à des créneaux totalement décalés.

Tu as ceux qui arrivent en avance pour m’aider à préparer comme mon amie musicienne. Encore heureux qu’ils soient là car je ne peux pas tout faire tout seul tout de même !

Et à l’heure pétente, tu as les premiers. Ils devraient arrêter d’être trop studieux. Une fête, c’est pas une classe ! Il faut savoir profiter de la vie !!!

Mais bon, passons ceux qui joue à la pétante. Cette discipline scolaire d’arriver pile à l’heure. Comme prévu, la grosse majorité sont arrivés dans la demie-heure qui a suivi. 20h30, tout le monde était là… Enfin presque tout le monde. Tu as les habitués du retard qui s’assurent que tout le monde soit là pour faire une entrée remarquée. Nan mais regardez moi ça !

Je vais quand même vous parler des expert du retard… Ceux qui arrivent à 22h voire 23h. Mais quel est leur problème. Arrêtez de vivre que la nuit et aprennez à vous levez tôt ! Ne faites pas vos taupes !

Et après, tu as ceux qui viennent de loin, de très loin… de l’espace même… (No comment please.)

La soirée en soi a été une réussite. Elle était géniale. La musique, la nourriture, les décorations. Franchement, venez la prochaine fois ! Par contre,n’abusez que des bonnes choses pas du reste. Mais c’est là qu’on prend les meilleures photos !

Voyez les ravages de l’alcool. Vous risquez de devenir colérique comme cette femme… Pauvre mari.

Après tu as les herbivores. Quand ils partent dans leur délire, ils peuvent être drôle comme extrêmement énervant. Il y en a même une qui veut vivre dans mon jardin. Tiens, ça me fait penser qu’il faut que j’aille voir si elle n’a pas pris racine.

Par contre, les excès d’utilisation de la salle de bain pour y faire tout et n’importe quoi, ça devient lourd. Les autres doivent se repoudrer où ils le peuvent, même au pied de l’estrade. Elle voulait se faire belle pour qui celle-là déjà ? Ah, je ne sais plus et puis on s’en fiche !

Après tu as les experts de la fainéantise. Ils n’ont qu’un seul but : que la piste de danse soit vide ! Pour ça, ils restent rivés sur leur chaise à ne rien faire, regardant les autres s’agiter en vain sur de la musique électro. Quel drôle de but quand même !

Petite anecdote : Heureusement que mon ami couturier était là pour faire une nouvelle tenue à celle qui a déchiré sa robe.

Et bien sûr, au cours de ma présentation de cette fête, personne ne s’est demandé où j’étais. Nan ! Personne ! Même au cours de la fête, ce détail, personne n’y a fait attention… sauf moi. Moi, messieurs, dames, moi, j’étais aux fourneaux ! En voilà la preuve !

Sur ce, je vous laisse et je vais aller semer la discorde ailleurs ! Les fêtes, je n’en organiserai plus ! Par contre, je pourrais peut-être aller à une fiesta prochainement !

Laisser un commentaire