[Convention] La BUCK a besoin de vous !

bannière buck

C’est au tour de la BUCK de recruter ses nombreux volontaires en faisant appel à vous !

Pour rappel, être volontaire apporte de nombreux avantages, comme avoir accès à la convention gratuitement, mais parfois aussi on vous donne quelques souvenirs. Mais bien sûr, pour cela, il ne faut pas avoir un poil dans la main et vous aurez votre travail de volontaire à faire.


 

La BUCK a besoin de volontaires dans 3 équipes différentes.

Merch manager, ou plus littéralement manager de marchandises. Ils ont deux rôles principaux. Le premier est de faire la liaison entre les vendeurs et la convention, et le deuxième l’organisation des marchandises avec les artistes de la convention, parler avec les fournisseurs pour les commandes et s’occuper de la gestion de la table des marchandises du jour. Pour ça, il faut être bon pour manipuler des chiffres, être organisé et être à l’aise avec les gens.

Public relation manager ou manager des relations publiques. Leur rôle est de gérer et de poster pour les différents comptes de la BUCK sur les réseaux sociaux ainsi que leurs différentes chaînes. Vous devrez aussi chercher des filières pour trouver le plus de public possible afin de faire connaître la BUCK. Pour ça, il vous faut beaucoup de temps libre, être à l’aise à la gestion de plusieurs comptes et s’assurer qu’ils soient tous à jour.

Registration Manager & Team members, c’est-à-dire les managers de l’enregistrement et les membres de l’équipe. Ici, vous manipulerez les tickets, traiterez les demandes de tickets lors de la planification comme la réédition des tickets, des tickets spéciaux et la plupart des e-mails généraux. Pendant la convention, ils gèrent la réception pour donner les petits bracelets aux gens qui entrent dans la convention et les diriger. Pour ça, il faut être bon dans la gestion d’e-mails et être bon avec le public.

Vous pouvez retrouver toutes ces informations sur le site de la BUCK et pourquoi pas vous proposer en tant que volontaire si vous vous sentez à la hauteur.

Laisser un commentaire