[Convention] Brony Fair 2016

bronyfairlogo

En cette fin de  semaine, LPB va revenir sur plusieurs conventions. Et nous commençons par Moontune qui s’est rendu à la Brony Fair. Pour les anglophobes, une version française vous est proposée à la fin de l’article.

In the first weekend of April, I was lucky enough to be able to attend a great convention in Berlin, Germany: Brony Fair! Although I wasn’t a visitor, but rather a help at the booth of a friend of mine, I still managed to enjoy the con, here are my experiences at the con.

Le premier week-end d’avril dernier, j’ai eu la chance de pouvoir aller à une grande convention Brony berlinoise : la Brony Fair. Je n’étais pas qu’un simple visiteur, j’étais présent pour aider un ami, j’ai tout de même pu visiter la convention, voici mon retour sur ces deux jours .

Saturday, April 2nd

Late to bed and early to rise, that’s how I usually live and it wasn’t an exception from now, a quick shower and on the U-bahn to the venue.
I was there slightly earlier than most because I helped out a friend of mine who runs the Bronies for Good booth. Funny enough, I’m friends with quite some vendors, so I spent the first 15 minutes setting up the booth, but the other 45 were spent chatting up with people I hadn’t seen in a while.

Brony Fair’s theme this year was Wild West, so they dressed the bar up as a saloon and wild west-themed things, one of them was a lasso throwing workshop, which I attended half of, it was a lot of fun, but the line was long and I didn’t do too great, I understand the basics though, the rest is training.

Throughout the day, I made some sales and chatted with some interesting people, it was pretty nice. Unfortunately, because I had a vendor spot, I couldn’t see too much of the con, but that’s alright, my friends did and they had just as much fun as I had.
In the evening, our booth was right across the main hall and the doors were open, leaving a gap for me to watch the concerts of the Wasteland Wailers in their first ever performance, followed by Prince Whateverer.

After that, it was down to the saloon where I tried most of the drinks they offered, out of all of them I liked the “Apple family” the most, it tasted like candy apple!
The night fell and after a tipsy trip back to my resting location, I fell asleep pretty quickly.

Sunday, April 3rd

I had a bit more freedom in the morning, because the table was already mostly set up, so I could sleep in a little, which was appreciated.
After a quick trip with the U-bahn and bus again, we put up everything we had for sale once again and ran to their little maid café, straw and berries. A lovely little thing organised by a couple of sweet girls, who happily served me green tea with a slice of pie.

After such a nice morning, I took my place behind my booth and greeted some new friends that I made last night, who were all astonished that I didn’t have a hangover.
The sunday was quite mellow, a lot of people took it a lot easier, and the schedule was reflected on that; there were three panels where you could sit and a quiz.
I took the chance to get my ticket signed by the special guests and try out firing a rifle at some metal changeling cutouts, much like at the Funfair!
At the auction run by Perrydoto, things became more lively, people kept biding and way after running out of things, people kept giving her things to auction off.
Of course, at some point Perry had to auction off her hat once again.

Once the auction came to a standstill, Perrydoto left the stage, which became filled with the committee and the volunteers to thank everyone for visiting at the closing ceremony.
Manly tears were shed, bro-tastic hugs were given and people dropped off the last few bits of theirs at Bronies for Good’s booth.
I shook hands with Evangelion, one of the chairmen, and thanked him for the hard work, after that we packed up and left for home once again.


Samedi 2 avril

Se coucher tard et se lever tôt, voici comment je vis habituellement, cette journée n’a pas fait exception à cette règle, une douche plus tard et j’étais prêt à prendre le métro pour cette première journée.
Je suis arrivé bien avant les autres personnes, car je devais aider un ami sur le stand de Bronies for Good. Connaissant plusieurs vendeurs de la convention, j’ai passé 15 minutes à mettre le stand en place, et les 45 autres à discuter avec des gens que je n’avais pas vu depuis longtemps.

Le thème de la Brony Fair de cette année était le Far West, les organisateurs ont maquillé le bar en saloon et on ajouté plein d’activités sur ce sujet, l’une d’elle consistait à attraper des objets avec un lasso, c’était vraiment sympa, mais je n’étais pas très doué pour ça. J’ai compris les bases, je manquais juste d’entraînement.

Tout au long de la journée, j’ai pu faire quelques achats et parler avec plusieurs personnes intéressantes. Malheureusement, je n’ai pas pu faire le tour de la convention du fait de mon statut de vendeur, je devais m’occuper de notre stand. Mes amis pu faire le tour du salon, ils se sont autant amusés que moi.
Notre stand étant très proche des portes du hall principal, j’ai pu entendre le tout premier concert des Wasteland Wailers (ndc : groupe de musique inspiré par la fan-fiction Fallout Equestria) suivi par le concert de Prince Whateverer (ndc : Rainbow Trash, Left Behind, etc.).

Après ça, j’ai été au saloon où j’ai essayé presque toutes les boissons qu’ils proposaient, j’ai préféré le « Apple family » qui avait le goût de pomme d’amour.

La nuit est rapidement tombée, après un retour perturbé par mes titubements, j’ai pu retrouver mon lit, pour finalement m’endormir.

Dimanche 3 avril

Ce matin là, j’eus plus de liberté que la veille ; la table étant déjà montée, je m’accordai une petite grasse matinée.

Après un autre voyage dans l’intestin de béton et d’acier de la capitale allemande, nous avons réinstallé nos produits à vendre avant de nous rendre au petit café de la convention. Un joli petit endroit où deux charmantes demoiselles m’ont joyeusement servi une tasse de thé accompagnée d’une part de tarte.
Après cela, j’ai repris place derrière mon stand où j’ai recroisé des amis que je m’étais fait la veille, qui étaient forts étonnés que je n’ai pas la gueule de bois.
La dimanche était plutôt calme, les gens étaient moins pressés, ça se ressentait sur notre activité, j’ai pu assister à trois panels ainsi qu’à un quiz.
J’ai eu la chance de faire signer mon billet par un invité spécial, et de tirer à la carabine sur des changelins métalliques, comme à une fête foraine.

À la vente aux enchères de Perrydotto, les esprits se sont réveillés, les gens enchérissaient les uns après les autres, une fois à court d’objets sur lesquels enchérir, les gens continuaient à faire de des dons pour les enchères continuent. Perry a, encore une fois, mis son chapeau aux enchères. Une fois la vente terminée, Perry a quitté la scène et a laissé la place aux volontaires pour qu’ils puissent remercier les visiteurs, avant la cérémonie de clôture. Des larmes ont coulé, des câlins virils ont été faits, et certaines personnes donnaient ce qui leur restait d’argent au stand de Bronies for Good.

J’ai serré la main d’Evangelion, un des présidents de la convention, et l’ai remercié pour ces deux jours, et le travail qu’il a accompli, après cela, j’ai récupéré mes affaires et suis rentré chez moi.

2 réflexions au sujet de « [Convention] Brony Fair 2016 »

Laisser un commentaire