[Ciné] Valérian et la Cité aux mille planètes

Le grand bleu, Le cinquième élément, Arthur et les Minimoys, Nikita, Lucy, Léon sont des noms qui ne sont pas des noms inconnus. Mais qu’ont-ils en commun ? Ce sont tous des films écrits et/ou réalisés par le français Luc Besson. Et Valérian est un autre film réalisé par cet homme français du cinéma. Sorti au milieu de l’été, Valérian est le film que je vous partage ce soir !

Mais avant tout, revenons sur son synopsis : « Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d’agents spatio-temporels chargés de maintenir l’ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha – une métropole en constante expansion où des espèces venues de l’univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d’Alpha, une force obscure qui menace l’existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l’avenir de l’univers.« 

J’ai pu visionner ce film il y a quelques temps et j’ai choisi de vous le partager ce soir. Je ne le partage pas pour son histoire. Honnêtement, ce film n’a pas une histoire bien complexe, elle est même plutôt simpliste et ce qui se passe est facilement prévisible. Je dirais même que la fin se devine dès le début.
Alors pourquoi aller le voir ? Pourquoi accepter de prendre 2h17 pour le voir ? Pour la richesse de son univers ! Imaginez de vous retrouver dans un univers aussi beau qu’Avatar et aussi étendu que Le cinquième élément. Ce film regorge d’un univers foisonnant d’espèces et de mondes qu’on en rêve facilement.

En bref, ce film n’est pas à voir comme un film ordinaire, mais comme un appel pour un voyage qui par la richesse de l’univers pourrait s’avérer bien trop court pour certains d’entre vous. Nous jonglons d’un monde à un autre sans répit. Si vous y allez, prenez une bonne inspiration avant de plonger dans cet univers, car vous ne pourrez respirer que deux heures plus tard !

Laisser un commentaire