[Article] La Version Originale et La Version Française

C’est l’un des sujet de débat les plus virulent sur le net mais aussi dans la vie de tous les jours. Que ce soit pour les films, les séries, les dessins animé ou même les jeux-vidéos, le débat fait et fera toujours rage.
En effet, il y aura toujours des gens pour se plaindre des Versions Françaises (VF pour les intimes). Parfois à raison, parfois à tort, souvent pour frimer… Les raisons menant à décrier les doublages effectués dans la langue de Molière sont nombreuses. Mais je vous vois d’avance venir. Vous vous demandez pourquoi je vous parle de cela aujourd’hui. Et bien pour la simple et pourtant bonne raison que, comme tout dessin animé, My Little Pony a été traduit et doublé en français.

Pourtant, tous les sites internet se lançant dans une critique de My Little Pony s’accordent à dire que l’une des forces de la série est le doublage anglais. Les doubleuses sur-jouent exprès leur personnage donnant au tout un effet parodique et exagéré qui fait que la série se prend beaucoup moins au sérieux. Ainsi, les bronies de tout poil ont vite fait de fustiger toutes les versions de notre dessin animé préféré que l’on a l’audace de traduire (sauf la japonaise, me demandez pas pourquoi).
Je pense que vous vous en doutez maintenant, nous allons discuter des différences entre les deux versions. La Version Française est-elle réellement inférieure à l’Originale ? Qu’est ce qui diffère, qu’est ce qui se rejoint, etc…

Voila plus ou moins la réaction des anglophone quand on leur parle de la VF de My Little Pony.

Pour commencer, nous allons attaquer ce qui fait toute la valeur de la Version Originale, c’est à dire le doublage. Ne nous mentons pas, la version originale est réellement bien doublée. Il suffit, par exemple, d’entendre la voix de Pinkie Pie pour reconnaitre le personnage : enjoué et sans cesse en mouvement. Ses deux doubleuses (Andrea Libman pour la voix normale et Shannon Chan-Kent pour les chansons) s’accordent très bien ensemble pour jouer ce personnage. D’autant que le changement de doubleuse lorsque Pinkie Pie passe du langage au chant participe à rendre le personnage plus fou et automatiquement plus fun. Ce n’est pas le seul poney à avoir deux doubleuses, c’est aussi le cas pour Rarity et Twilight par exemple. Mais comme Pinkie passe son temps à pousser la chansonnette, le changement de voix est plus remarquable. De même, l’accent Texan donné à Applejack est aussi tout de suite reconnaissable et même un français qui n’a jamais entendu cet accent, finira par le reconnaître (la preuve je l’ai fait). D’autant que même sans aucune connaissance des accents américains, on entendra que la doubleuse d’Applejack (Ashleigh Ball) coupe la fin de la plupart de ses mots. Et il suffit d’avoir vu n’importe quelle pièce de Molière pour comprendre que ces mots coupés lui donnent un accent paysan. Bref il est indéniable que la Version Originale est de bonne qualité. 
Mais où se place la Version Française par rapport à cela ? Pour moi, la Version Française de My Little Pony est loin d’être mauvaise. Elle est même bonne. Les voix collent aux personnages et on n’est jamais dérangé par le jeu d’acteur des doubleurs français. Je vous parle en connaissance de cause car en regardant les deux premières saisons en français je n’ai jamais ressenti le besoin de passer à la Version Originale que je n’ai découverte qu’après, quand j’ai dû m’y soumettre pour regarder la saison 3. Mais elle n’est pas exempt de défaut. Par exemple, exit l’accent de paysans de cette chère Applejack. Il a bien quelques personnes par-ci par-la pour dire qu’elle à une voix un peu rocailleuse mais on est très loin de l’accent de paysans du Gers qu’on aurait pu attendre et qui lui aurait donné plus de caractère. De même, j’évoquais tout à l’heure l’amour de Pinkie Pie pour les comptines et sont talent pour les chanter, et bien il lui arrive de chanter faux en français. C’est sur que techniquement ça fait tache mais personnellement je trouve cela intéressant d’entendre Pinkie chanter faux. C’est une nouvelle manière de la rendre un peu fofolle (notez le petit mot affectif pour ne pas vexer ses fans) et donc à nouveau plus fun mais d’une autre manière. Manière peut être totalement involontaire. Et outre ces défauts (qui sont les plus régulièrement décriés), nous autres francophones avons aussi des raisons de nous targuer de notre Version (oui oui, nous ne nous vantons pas, nous ne frimons pas, nous nous targuons). Car certains aspect de cette dernière son félicités jusque sur les forums anglophones ! Si vous avez des noms de doubleuses francophones à retenir, c’est bien ceux de Julie Basecqz et de Audray d’Hulstère, qui doublent respectivement Rarity et Trixie, car elles font briller notre chère langue maternelle jusqu’aux confins du globe (oui j’exagère mais ça fait plus épique).
En résumé, la Version Française est bonne et on aimerait en voir plus souvent de cette qualité, mais malgré tout, la Version Originale est meilleure. Comme dirait Rainbow Dash, la Version Française est cool mais l’Originale est 20% plus cool.
Je sais que vous étiez en train de décrocher. Il fallait bien que je place une ch’tite référence à Rainbow Dash pour que vous ne lâchiez pas complétement… (ah oui, et pour les anglophobes, retenez juste que Rainbow dit que je suis cool)
Mais est ce que l’importance de la Version utilisée ne dépend réellement que du doublage ? Personnellement je ne le pense pas. Certes le doublage est capital car c’est lui qui donne une personnalité au personnage mais ce n’est pas le seul élément à entrer en compte. L’une des autres choses importantes – dont dépend le doublage d’ailleurs – c’est la traduction. Après tout, c’est vrai que c’est capital et il est souvent difficile de traduire un texte en tentant de respecter le message qu’il tente de faire passer. Et c’est encore pire pour un dessin animé car on est limité en temps et parce qu’on doit respecter la synchronisation labiale. Encore pire, dans My Little Pony il faut aussi traduire des chansons. Ce qui signifie s’adapter à un rythme, traduire en insérant des rimes et encore et toujours respecter cette foutue synchronisation labiale. Bref, respecter tout cela s’avère quelque peu difficile et l’on ne peut éviter quelques erreurs ou incompréhensions par-ci par-là. Par exemple, dans la chanson, « L’Art de la Mode » qui est une traduction de de la chanson « Art of the Dress« , on peut intercepter un décalage entre ce que montre l’animation et ce que dit Rarity. Personnellement, ça m’as fait tiquer de voir Rarity ouvrir le rideau pour dire à Pinkie Pie de regarder le tissu de plus près. C’est parce qu’en réalité, elle dit dans la chanson originale qu’elle doit regarder le tissu à la lumière. Or l’équipe de traducteur ne l’a pas traduit ainsi. On peut supposer que ça ne devait pas rimer ou ne pas rentrer dans le rythme.
On passe de : « Wait until you see it is in the light! »(=Prends le temps de la regarder à la lumière) à: « Il faut que tu regardes d’un peu plus près ».



Une autre chose capitale lorsque l’on fait une version et qui est dur à obtenir, c’est traduire les jeux de mots qui rythment souvent les dessins animés et donc My Little Pony. Par exemple il est classique, dans les dessins animés américains, d’avoir certains moments où les personnages se mettent à parler français (si si, si vous faites attention, vous verrez que c’est un cliché qui revient souvent). Or, il est difficile de traduire tous ces instants qui, dans la Version Originale, marquent un passage de la langue anglaise à la langue française. Ainsi, on ne remarquera pas dans la Version Française de « Suited for Sucess » que ce que souhaite Fluttershy c’est une robe taillée à la française. 
La robe que souhaite Fluttershy, dessinée selon la : « French Haute Couture ». La version française nous gratifiera juste d’un petit : « Nous parlons de Haute-Couture, s’il te plait. »
Mais ce n’est, néanmoins, pas constamment vrai. Par exemple, l’équipe de traduction s’en est plutôt bien sorti quand elle a dû traduire le nouveau talent d’Apple Bloom dans l’épisode « The Cutie Pox ». En effet, au lieu de se mettre à parler français quand apparait sa marque de beauté (ah oui, pour ceux qui ont regardé que la Version Originale, la traduction de « Cutie Mark » en français c’est « Marque de Beauté ») en forme de fleur de lys, Apple Bloom se met à parler en ancien français. Ainsi, même en regardant la Version Française, on saisit une différence entre l’ancien français et le français et en plus de cela, on comprend qu’Apple Bloom devait alors parler en français dans la Version Originale. Mieux encore, on est fier d’avoir saisi tout cela. On n’a pas seulement profité d’une blagounette rigolote en entendant Apple Bloom parler français, on a aussi la fierté d’avoir compris comment devait être la Version Originale. Et ça, c’est cool.
Dans la Version Originale vous entendrez cet affreux franglais : « Sacrebleu ! Plus de marque de cutie ! [gasps] Qu’est-ce que c’est ?! Je parle français ?! » alors que la Version Française sera plus délicate et, avouez le, tout aussi compréhensible : « Sacrebleu ! Une autre marque orne ma croupe ! [gasp] Ventre saint gris, je parle en ancien français »
Mais un autre problème de certains jeux de mots c’est qu’il peuvent être tout simplement intraduisibles. J’imagine que vous êtes tous fans de la chanson « Babs Seed » (en tout cas, moi je suis) qui apparait dans l’épisode 4 de la dernière saison de notre série favorite, « One Bad Apple« . Durant toute cette chanson, on joue sur le nom du personnage de Babs Seed en mêlant avec le mot « bad » qui a une consonance identique. Ça rend très bien et ça donne un bon rythme à toute la chanson. Mais ça risque d’être difficile à traduire. Évidemment cela signifie que Babs est une mauvaise graine et c’est traduisible en gardant l’idée mais ça risque de ne jamais entrer dans le rythme de la chanson et on perd la savoureuse consonance qu’on avait en chantant « she’s just a bad Babs Seed ». A vrai dire, c’est l’un des épisodes de la saison 3 dont j’attends le plus la traduction pour voir comment les traducteurs vont s’en sortir.
Vous l’avez pigé la le jeu de mot avec les graines, les pommes et les mauvaises graines ? Non ? [sigh] Ne faites pas L…
Pour continuer sur les subtilités de la traduction on va  parler des jeux de mots impossible à traduire. Le meilleur exemple qui me vient a l’esprit est le nom de la ville de Manehattan. Pour un individu français lambda c’est juste une petite modification dans le nom d’une ville existant réellement. Pas de quoi se poiler. En fait, le mot « mane » signifie « crinière ». Et donc pour un anglais c’est drôle car ça fait référence à une caractéristique des poneys et à une ville existante. Mais pour comprendre cette blague, il faut soit être anglais, soit avoir un bon niveau en anglais. Sérieusement, si je n’était pas tombé sur le terme « mane 6 » au cours de mes pérégrinations sur le net et si je ne m’étais pas posé la question de sa signification, je n’aurais jamais compris cette blague !
Et pour terminer nous allons tous crier un coup sur l’équipe de traduction de My Little Pony. Je suis le premier à dire qu’elle ne fait pas du mauvais boulot et qu’elle se débrouille plutôt bien malgré les contraintes imposées (vous avez d’ailleurs dû vous en rendre compte). Mais à certains moments, ils se foutent juste de notre gueule et traduisent avec les pieds. Si vous vous attendiez à pouvoir profiter du fameux « Oki  Doki Loki » et bien vous pouvez continuer à attendre. Pour les francophones, pas de « Oki Doki Loki« . Les francophones ont « No problemo Roberto ». Raaaahhhh !(pour la peine, je vous ai mit en lien une compilation de tout les moments ou Pinkie Pie dit « Oki Doki Loki ». C’est ma vengeance personelle) Et encore, c’est loin d’être le pire. Car la traduction boiteuse qui va réellement vous énerver durant tous les épisodes au bout de seulement 2 minutes, c’est la traduction faite du titre. Déjà le fait qu’il soit traduit qu’à moitié suffit à m’énerver. Soit on choisit de garder le titre de la série en entier, soit on traduit tout. Mais on ne fait pas les choses à moitié ! Et puis comment une équipe de traduction peut traduire « Friendship is magic » par « Les amies c’est magique » ? Même moi je l’aurais mieux traduit. J’en ai déduit que c’était un complot des traducteurs pour rappeler à chaque brony francophone, de la manière la moins subtile possible, qu’ils regardent un dessin animé destiné à leur petite sœur. Heureusement que dans d’autres pays, comme au Québec, les traducteurs sont moins des branleurs et traduisent « Friendship is magic » par « La magie de l’amitié ». Mais je vois sur Wikipédia que c’est un titre provisoire, du coup je ne sais pas vraiment si il a été conservé…

Vous la sentez là, la critique implicite ?

Bref, je me suis bien étalé, maintenant concluons. Je pense personnellement que la Version Française peut être regardée (et surtout écoutée) sans difficulté. Je l’apprécie, ne serait-ce que pour le fait de pouvoir apprendre les chanson de la série directement en français 😀 Et je continue de l’apprécier malgré ses défauts. Néanmoins, je pense que vous préférerez sans doute aller mater les épisode en Version Originale, surtout si vous vous débrouillez en anglais.
En tout cas le plus important c’est de la regarder avant de la critiquer car elle cache un potentiel insoupçonné.

2 réflexions au sujet de « [Article] La Version Originale et La Version Française »

  1. Anonyme

    Suis-je le seul à trouver les génériques de little pony en VF ULTRA FAUX ?!?! Eh oh, on se réveille, c’est vraiment abominable !!!!

    Répondre

Laisser un commentaire