[Analyse] L’analyse de la semaine : Génétique, magie noire et accouplement de poneys

Salut les filles ! Ça faisait longtemps ! On se retrouve aujourd’hui pour l’analyse de la semaine sur un sujet, ma foi, bien sexuel… (Je plaisaaaante…)

Vous aurez des informations complémentaires juste après la coupure, ainsi que votre article ! 

[Avant toute chose, je vais rapidement vous informer de quelques changements. L’analyse hebdomadaire est maintenant le vendredi à 12 heures, j’ai fait ça car dorénavant le mardi à minuit est mise en place « L’heure de l’invité : Analyse ».


Vous aurez sûrement vu que LPB a mis des balises devant ses articles, comme par exemple [Arts] ou [Analyse], nouvelle reforme oblige. Ce n’est pas une mauvaise idée, vous aurez juste à taper une balise de votre choix dans la barre de recherche pour trouver tous les articles d’une section !

Je cherche encore un collègue en analyse, donc si vous avez le temps et la motivation, pensez à prendre contact avec Le Poney Blanc !]
Sur ce, nous passons au sujet principal, bonne journée à vous et on se retrouve à la fin de l’article comme d’hab’ ! 
Bonne lecture !
Donc nous nous retrouvons aujourd’hui pour l’analyse de notre vendredi midi, mais de quoi on va parler, me dites-vous ? C’est un sujet très simple, plutôt drôle et c’est un sujet de mon analyste US favori.
« Génétique, magie noire et accouplement de poney », c’est vaste pour vous ? Je vais vous donner un exemple : imaginons deux poneys terrestres pur sang s’accouplant ? Le poulain sera forcément terrestre et pur sang. 
Mais si par exemple, un poney terrestre avec des gènes de pégase et une jument pégase avec des gènes de licorne s’accouplent ? Ça veut dire que l’enfant aura : 
– 1 gène terrestre/licorne ;
– 1 gène pégase pur ;
– 1 gène licorne/terrestre ;
– 1 gène pégase/licorne.
Bordélique, hein ? C’est là que j’interviens pour vous aider à comprendre tout ce bordel.
Comme d’habitude, traduction puis explication, l’article sera long. Ce ne sera sûrement pas un double article.

Analysons le premier tableau ♪♫♪

Pour le premier diagramme, nous supposons que la dominance des gènes se place sur un modèle « Pierre Feuille Ciseau » :

– les pégases dominent les terrestres ;
– les terrestres dominent les licornes ;
– les licornes dominent les pégases.

Donc, pour dire tout ça :
PP = Pégase Pur
EE = Terrestre Pur
UU = Licorne Pure
PE = Pégase avec des gènes de Terrestre
EU = Europe Terrestre avec des gènes de Licorne
UP = Licorne avec des gènes de Pégase

Que dire… On pourrait prendre ce tableau comme référentiel pour pas mal de background de vos poneys, genre… Mais le plus drôle, c’est de prendre des exemples ! (Je dis surtout ça pour les gens qui ont comme parents deux terrestres purs et leur poney est une licorne.)

Donc, disons que ma Lenile qui est une licorne, son père est terrestre, mais ses grand-parents paternels étaient terrestre et pégase.

Le père de Lenile est donc un terrestre/pégase [PE]

La mère de Lenile est une licorne, ses grands-parents maternels sont tous les deux des licornes.

La mère de Lenile est donc une licorne pure [UU]

Si on cherche sur notre tableau, on va donc chercher verticalement PE et Horizontalement UU ce qui veut donc dire que Lenile a 2 gènes de Licorne/Pegase et 2 gènes de Terrestre/Licorne ce qui explique donc au final que Lenile a :
– 4 gènes de Licorne ;
– 2 gènes de Pégase ;
– 2 gènes de Terrestre

Avec une morphologie dominante de Licorne, ça veut donc dire que tout est logique dans le background de Lenile : il y aurait eu très peu de chances qu’elle soit une Terrestre.

Vous commencez à comprendre la génétique de nos poneys ? 

Analysons le second tableau ! ♪♫♪

Sur ce second tableau, les dominances sont inversées (je ne saurais pas vous dire pourquoi), ce qui donne donc :

Les Terrestres dominent les Pégases
Les Pégases dominent les Licornes
Les Licornes dominent les Terrestres

Il semblerait que l’auteur des deux diagrammes ait voulu se taper un petit kiff et à appelé ce tableau « Le jumeau maléfique de ce diagramme ». Ce diagramme est donc au final l’extrême opposé de la première, idéal pour créer des jumeaux maléfiques !

Récapitulons les gènes actuels.

PP = Pégase Pure
EE = Terrestre Pure
UU = Licorne Pure
EP = Terestre avec gènes de Pégase
UE Licorne à gènes de Terrestre
PU = Pégase à gènes de Licorne

Si l’on reprend l’exemple de Lenile, bah faut tout inverser : le père de Lenile sera un Terrestre/Pégase, sa mère reste une Licorne Pure, regardons ce qu’est devenue du coup Uber-Lenile…

– 4 gènes de Licorne
– 2 gènes de Pégase
– 2 gènes de Terrestre

Ça ne change rien ! Ne serait-ce que la dominance des gènes

Lenile est une Licorne/Terrestre
Uber-Lenile est une Licorne/Pegase (La morphologie du poney ne sera pas la même, les Pégases sont fins et légers, alors que les terrestres sont plus gros et grands, voila la différence de gènes, vous voyez…)

Étendez ça sur plusieurs générations de poneys, le résultat final sera largement différent !

Au final, si vous avez un arbre généalogique de vos poneys, amusez-vous à rajouter ce genre d’informations, ça peut donner un joli cocktail…

Voilà, on a fini cette analyse ! On se retrouve mardi pour l’analyse de l’invité de la semaine et vendredi pour l’analyse de la semaine ! Bisous !

Laisser un commentaire