[Poésie] ~la poésie renard~ A sick drawing

Fluttershy

J’ai joué les gardes malades, cette semaine; je n’étais pas dans la panade, non je n’avais pas la haine.

Petit nuage gris, qui brouille ton esprit,
Petit nuage noir, qui noie de désespoir,
Ton si beau visage, tiraillé, en nage,
Ton corps immobile, pâle, fébrile,

J’aimerais que l’amour, soigne pour toujours,
Les maux et les pensées,
les mots et les épi-,
Mis à part la civilité,
Que je sais difficilement acquise,

Un baiser sur ton front brûlant,
Avant de m’enfuir au soleil levant,
D’où tu esquisseras d’une agilité lente,
Les contours d’une utopie environnante.

Laisser un commentaire