Archives mensuelles : décembre 2013

[Analyse / Musique] Le coeur de Carol … euh non Le chant joyeux du coeur : The Heart Carol

En cette période de fêtes, je ne peux pas passer à côté du plaisir de vous parler de cette chanson. The Heart Carol est la chanson finale de l’épisode Hearth’s Warming Eve de la saison 2.
Malgré le fait que la traduction suit assez bien l’original, je ne peux tout de même pas passer à côté de cette chanson.
Si vous me le permettez, vu le peu de rimes que présente cette chanson, je vais aborder cette chanson d’une manière un tant soit peu différente. Mais pour voir cela, rendez-vous après la coupure.


 


Alors tout d’abord, comme à l’accoutumée, voilà la vidéo originale et celle en français. Je vous donne moins de deux minutes pour les écouter :

Version française



Version originale


Maintenant que c’est fait ou que vous avez juste eu la flemme, je vous en remets une couche avec les paroles.


Version française
Le feu de l’amitié dans nos cœurs
Brûlera bien longtemps et toujours plein d’ardeur
Et si les querelles nous tourmentent parfois
Les rires et les chants nous guideront vers la joie
Nous sommes un cercle de très bons amis
Un cercle d’ami qui s’aimeront à l’infini


Version originale
The fire of friendship lives in our hearts
As long as it burns we cannot drift apart
Though quarrels arise, their numbers are few
Laughter and singing will see us through (will see us through)
We are a circle of pony friends
A circle of friends we’ll be to the very end

Bon je pense vous avoir donné suffisamment d’informations concernant cette chanson. Maintenant, comment pourrais-je travailler de manière différente cette musique ?


Je ne vais pas pouvoir critiquer cette chanson pour les voix.

Je ne pourrais pas dire que les traducteurs ont oublié le verbe dans la première phrase… Ce petit verbe qui la fait vivre… Non, je ne peux pas le dire …

Je ne peux vraiment pas dire qu’ils ont oublié l’idée de la réunion dans la deuxième. Non, ce serait injuste de dire que ces chers traducteurs ont tout simplement fait l’impasse sur la dérive empêchée par leur amitié.

Et pourtant ici, ils ont oublié aussi l’idée du peu nombre de querelles bien qu’elles surviennent. Non ils ont mis parfois pour avoir une rime avec la phrase suivante. Comment voulez-vous que je passe à côté de cela ?

Je ne peux même pas démonter la phrase suivante pour dire que le sens est assez bien conservé pour signifier que les rires et les chants les guident … même si le but final, la joie n’est pas dans la version originale …

Je vais me taire pour la cinquième phrase. Je ne vais pas chercher à savoir où sont passés les poneys… Je ne vais pas chercher à savoir non plus d’où sort l’idée d’amour … Mais ça me donne une idée. Vous savez ce que à quoi ces six vers me font penser… Bien sûr que non … Ils me font penser à cette image :


Bah oui, que voulez vous, Equestria Girls regorge de rires et de chansons malgré les disputes qui ont séparé les amies. Au final, elle se réunirent soudées en cercle comme visible comme ci-dessus. Qu »importe les soucis, leur amitié est plus forte que tout.
Sérieusement, je ne sais comment interpréter autrement la musique. Alors après cette brève analyse, aussi brève que la musique dont elle est issue, j’ai une chose pour vous. Un cadeau de Noël en retard si vous le souhaitez.
Et choses promises, choses dues, je la dédie surtout, en espérant qu’elle lui convienne, à Tony Retro Bros :

La flamme de l’amitié brûle dans nos cœurs
Et nous resterons unis sous son ardeur.
Malgré les rares querelles qui surviennent
Les rires et les chants au-delà nous amènent.
Nous sommes un cercle de poneys unis
Un cercle d’amis qui le seront pour la vie.

Bon, j’en ai fini pour aujourd’hui et je vous dis à l’année prochaine pour de nouvelles analyses.

 

[Musique] Family hearth/ Cherilee’s garden/ Lulamoon

Musique N°88

L’entre-deux-fêtes de décembre est souvent une période où l’on est tous tranquillement installés chez soi et où l’on ne fait pas grand chose. Mais pour le plaisir de vos tympans, les musiciens continuent de composer et de jouer. C’est pour cela qu’aujourd’hui vous avez quand même droit à quelques musiques.

On commence donc avec une musique orchestrale qui est là pour vous accompagner au coin du feu.

Ensuite, nous changeons d’ambiance avec un morceau de deathgrind bien agressif basé sur la fanfic grimdark Cherilee’s garden (c’est joyeux tout ça après noël).
Et on finit sur un mélange étrange mais terriblement catchy d’eurobeat et de musique folklorique russe en l’honneur de Trixie.
Je vous souhaite donc une bonne écoute et un bon réveillon du nouvel an en avance. A l’année prochaine.
Artem Yegorov – Family hearth
Scream from Equestria ft Crowcaller – Cherilee’s garden
Psychgoth ft Rina Chan – Lulamoon

Artem Yegorov – Family hearth

                       

Scream from Equestria ft Crowcaller – Cherilee’s garden

                       

Psychgoth ft Rina Chan – Lulamoon

                       

[Saison 4] Livestreams de BATS !

Fond de bannière spécial noël par Tsitra3600

*vient de se lever, une tasse de café à la main*
Moans, voyons voir quelle heure il est… ORANGE PRESSÉE, il est déjà 16h00 ?! Plus jamais je tenterais d’hiberner un vendredi !

Je vous rassure, l’épisode sort bien à 16h30 ! Le retard du Chlim ne prouve rien ! Et sans plus tarder, déjà avec un retard, suivez la liste des livestreams !

Musique en ligne !
Et l’épisode est en ligne !




Radio Brony
Vous n’êtes pas du genre à taper la discut’ en anglais ? Ça tombe bien, Radio Brony, la seule radio brony francophone, vous propose, en direct, la diffusion du tout nouvel épisode, le tout accompagné par un chat qui va vous permettre de discuter et de partager votre avis à n’importe quel moment de l’épisode ! Et bien sûr, diverses activités seront prévus en attendant la fameuse heure…


Bronystate
On ne présente même plus Bronystate, un collectif de livestreams venant de la nuit des temps ! Bouh ! Vous avez le choix entre 7 salles, avec chacune leur propre chat, leur propre stream, etc… Amis anglophobes, s’abstenir: il faudra maîtriser la langue de Shakespeare pour pouvoir naviguer en toute tranquilité dans ces eaux là !





World of Equestria
World of Equestria est de retour ! Après un démarrage frustrament raté sur Justin.TV, WoE passe sur UStream et autant le dire, envoie du poney à fond la caisse ! Si vous avez besoin d’un bon livestream agréable à regardé, prenez World of Equestria !




Brony Network
Aaaaaah, Brony Network… C’est grâce à eux que nombreux bronies ont pu regardé le 50th anniversaire de Doctor Who sans passé par la VF de France 4 ! Gloire à Brony Network ! Si vous n’utilisez pas Brony Network, vous n’avez pas de coeur ! Allez, cliquez sur leur logo ! MAINTENANT !




Equestria.TV

Equestria.TV fait partie de ceux qui ont eu du mal à démarrer au début de la saison 4… Mais avec quelques petites corrections au niveau de leur robuste système, ça devrait aller mieux ! Alors rejoignez-les pour une seconde diffusion !



BronyTV

Equestria TV ne vous suffisait pas ? Alors voici un autre classique, BronyTV ! A part ça, pas grand chose à dire. Dans le bon vieux temps de la saison 3, il faisait bien son boulot alors… Aucune raison de ne pas retenter l’expérience !


HaxMega
Pour diversifier un peu cette liste de livestreams, voici HaxMega, un vieux de la vieille ! Son stream est d’une grande qualité et d’une fluidité qui peut faire plaisir à plus d’un. L’expérience d’Hax, qui plus est, diminura les chances de panne ! HaxMega, une valeur sûre, POUR TOUJOUS !

[Spoils] Synopsis des épisodes du mois de Janvier.

Bonjour mes poneys! Comment allez-vous? J’espère que Noël s’est bien passé chez vous. Je reviens donc avec quelques informations sur les épisodes de la saison 4 du mois de Janvier. Retrouvez les informations juste après la coupure!

Par MLPBlueRay

Saison 4 Épisodes 8&9 : allez voir ici 
Saison 4 Épisode 10 : c’est ici 
Saison 4 Épisode 11 : Three’s a Crowd
Synopsis : Twilight Sparkle est impatiente d’être pendant un moment avec la princesse Cadance. Mais un de ses amis est malade et a besoin de l’attention de Twilight. La visite avec Candance devra donc attendre. 
Date de diffusion : Samedi 25 Janvier
Je vous rappelle donc: durant le mois de Janvier, prévoyez 3 musiques.  (le message ici)
On se retrouve pour un autre spoil ou d’autres infos. *hugs*

2013 vue par LPB

par Zelc-face
Ah! 2013! Quelle année! C’est l’année où l’on a couronné notre Twilight nationale, où les humanisations sont devenues cannon et où beaucoup de gens ont menacé de quitter le fandom. Ce fut aussi l’année où le fandom s’est beaucoup professionalisé. Au mois de mars, deux épisodes de qualité quasi-professionelle ont émergé: Double rainboom et Snowdrop. Ce fut aussi une année de conventions. La déjà culte Bronycon, la Galacon allemande, la Buck britannique et les fancy Bronydays ont permi de biens beaux moments à toute la communauté. Ce fut surtout l’année de l’attente. La plus longue durée entre deux saisons depuis la diffusion de My Little Pony: Friendship is Magic. C’est pour ça que 2013 fut surtout l’année du fandom. Il a fallu combler ces 9 mois d’attente et pour cela, la communauté a redoublé d’inventivité. On a vu l’émergence des analystes (de Digibrony à AnYPony en passant par notre cher Monochrom Script), de CinemareSins (dont on a interviewé l’auteur) de différents animateurs et tant d’autres.

Bref, cette année 2013 ne sera pas anodine pour la communauté brony. Et c’est pour cela que l’équipe du Poney Blanc s’est réunie et que chacun des rédacteurs vous a sélectionné une vidéo et une musique qui l’a marqué cette année.

Retrouvez la sélection après la coupure.


Jona Aps:

Je suis dans l’incapacité de vous proposer une seule musique. Pour moi, c’est un artiste qui a marqué le fandom dans la musique et plus particulièrement dans l’instrumentale, il s’agit de Carbon Maestro avec son album « Pony Empires ». Fruit d’un travail personnel mais aussi d’une collaboration avec EileMonty, MEMJ012 et Periluna, celui-ci vous offre un véritable voyage à travers les terres d’Equestia. On ressent une force, une puissance derrière chacune de ses compositions, mais aussi un paquet d’émotions. Véritablement un artiste qui aura marqué cette année 2013. 

Côté vidéo, c’est le même problème, il y a vraiment trop de monde ! Mais j’ai quand même une petite préférence pour les animations de Ferexes sous Source Filmmaker et en particulier « Sunshine and Celery Stalks ». Une animation vive et ô combien sympathique, que demander de plus ?

SlimStyle :

On peut pas test, cette vidéo toute entière vous fait respirer de la virilité pure au plus profond de vos petits poumons de tapettes. Un outils, en soit, pour vous faire pousser la barbe en un quart de secondes.


Arthy Chaud

Pour moi, la vidéo la plus marquante de cette année 2013, ce n’est pas Double Rainboom, ce n’est pas Ponies: The Anthology 3, ce n’est même pas Button Mash Adventures. C’est tout simplement Fluffle Puff Tales: Pink Fluffy Unicorns Dancing On Rainbows. C’est simple, quand la vidéo est sortie je sortais de la période d’examens et je n’ai pas pu dévier le regard de celle-ci. Elle est tout simplement hypotisante. D’ailleurs elle est plus que culte désormais. On la chante en conventions, aux meet-ups, devant le PC, en livestreams, dans la cave, etc… Bref, 1:47 de pur bonheur.


Niveau musical, la chanson qui m’aura le plus marqué cette année, c’est Daddy Discord de dBPony. J’adore dBPony et celle-ci est sans doute ma préférée de son répertoire. Une musique bien fat. Rien de plus à ajouter.



Sweet Apple:

Pour moi, c’est Heart As Strong As Horses. Je pense que la musique m’a marquée parce que ça montre une équipe soudée qui ne baisse pas les bras.

Pour la vidéo, c’est Tay Zonday-My Little Pony. Juste que sur le coup ça m’a fait rire et que ça m’est resté dans la tête depuis tout ce temps.

Nouti :

Pour ce qui est de la musique, j’ai beau avoir cherché, ça restera « I am Octavia ». Il n’y a rien à ajouter, cette chanson est juste… puissante. Et cette voix mesdames messieurs, cette voix… swaggity over 9000

Pour la partie vidéo, cela date un peu, 10 mois pour être précis. Effectivement, le 20 février 2013 sortait l’ultime épisode d’une série qui restera à jamais dans l’esprit de la communauté : SWAG.MOV. Cette série est loin d’avoir emporté l’approbation de tous, certains la considérant comme hostile à la communauté. Je préfère penser que lorsqu’une animation de cette qualité sort avec autant de travail effectué dessus, on ne peut que lui rendre hommage. Cette vidéo est l’essence même de la trollitude profonde, du wtfuckisme assumé. C’est du grand art mes amis… du grand art…

Grif Daraconis:

Pour moi, c’est Snowdrop. J’apprécie énormement cette video, elle arrive à toucher là où il faut pour me faire ressentir des émotions particulièrement fortes. Particulièrement dans la musique et le message que je pense voir dedans ( si tu te sens seul car tu ne vois pas le monde comme la plupart des autres, il y aura toujours quelqu’un qui pourra te comprendre). En plus je ne peux m’empêcher de sentir un pincement au coeur à chaque fois que je la regarde.

Pour moi, choisir ma musique préférée de l’année est une idée à la con: y’a trop de musique pour choisir! Et même si mon choix allait être forcément parmi les musiques de Reverb brony et de Scream from Equestria (mes deux musiciens favoris) le choix fut extrêmement dur. C’est pour cela que la musique mise n’est pas ma préférée en général, mais elle représente bien le style de Scream from Equestria (je l’ai préféré à Reverb car j’en ai déjà beaucoup parlé). J’adore cette musique, entre le violoncelle qui mene le riff de guitare, la basse qui se fait bien entendre, le growl maitrisé parfaitement et le fait que c’est une musique sur luna qui est la best princess. 

Loan Tan

La vie nous réserve de belle surprise et c’est par hasard qu’une personne m’a fait découvrir cette vidéo. J’ai tout de suite accroché et je n’ai pas vu le temps passé à la visionner. L’animation faite autour de cette musique est tout simplement sublime. Je ne me lasse jamais d’écouter et regarder ce superbe travail.

Dans un tout autre registre, je vous offre cette musique qui sonne bon l’enfance comme notre série. La musique de ElektroKaplosion est entraînante et bien adaptée à la voix de ChiChi. Je ne peux m’empêcher de sourire à entendre cette mélopée et de sourire en voyant Pinkie Pie sur sa fraise tagada hors norme.

L’histoire dont Trixie est l’heroïne

C’est accueillant tout ça.
Connaissez vous ces livres dont vous êtes le héros ? Ceux qui vous demande de faire des choix en allant à telle ou telle page. Et bien figurez-vous qu’aujourd’hui j’ai trouvé sur deviantart quelque chose qui s’en rapproche beaucoup. Il s’agit ici de Trixie qui s’est fait volée sa cape et son chapeau par une ombre. Elle tombe, en la poursuivant, sur un manoir qui recèle bien des surprises. En effet, une entité réside dans ces murs et elle ne compte pas laisser Trixie sortir indemne de cette histoire. Le manoir aura d’ailleurs beaucoup de créativité pour mettre un terme à l’aventure, on passe de la fin horrible (enterrer vivant) au grand what-the-fuckesque (transformation en tapis) qui ne manquera pas de vous faire sourire. J’en ai assez dit, il ne vous reste plus qu’a pénétrer le manoir ici.
 Note : le tout est en anglais, mais il est facilement compréhensible.
Un des nombreux game-over de l’histoire

[Musique] On hearth’s warming eve/ Ponyville snowflakes/ Ponylicious christmas/ Winter star

Festive Cheer de bobthedalek
C’est Noël, les cadeaux, les repas, les bûches, les chants, les contes, Asterix sur m6, les bêtisiers de fin d’années et plein d’autres trucs. Mais plutôt que d’écouter pour la 45621535458eme fois la musique de « Casse-noisette » ou « mon beau sapin », je vous propose trois musiques spécialement dédiées à la fête d’Hearth warming eve.

On commence par une pièce de metal syphonique par Vision of the poet absolument grandiose (je suis sur qu’elle pourrait être diffusé pendant un marché de noël tant elle colle bien à l’ambiance).

Ensuite nous avons de la house pour vous tenir compagnie au coin du feu avec une tasse de chocolat chaud à la main (oui j’ai cette image en écoutant la musique).
Après ça, Anneli Heed (la doubleuse suédoise de Spitfire) nous livre ici un chant très joli sur une piste crée par Thelivingtombstone qui réchauffe les cœurs en ces temps froid.
Et enfin, nous avons une pièce acoustique/orchestrale de Reverb brony (oui encore mais que vouler vous, je suis fan) qui comme à son habitude va vous faire passer noël à Ponyville.

Sur ce bonne écoute et joyeux noël !!!!
Vision of the poet – On hearth’s warming eve
Wisp – Ponyville snowflakes
Anneli Heed – Ponylicious christmas
Reverb brony – winter star

Vision of the poet – On hearth’s warming eve

                       

Wisp – Ponyville snowflakes

                       

Anneli Heed – Ponylicious christmas

                       

Reverb brony – winter star