Archives mensuelles : février 2013

[Musique] Brony pour l’éternité / Ceremony of the Sun / Anthropology (cover)

MUSIQUE : (FRENCH) EDITION N°23

par Volcanico

Et oui, aujourd’hui cela sera une sélection de chansons fait uniquement par des francophones, 1 chanson, 1 instrumental et 1 cover. Sur ce, bonne écoute.

– [NewFrenchArtist] Brony pour l’éternité (Tribute for bronies)
– MLP FIM – Ceremony of the Sun (Original Orchestral Song)
– Anthropology – Starwolfff Cover (Male Vocals) [HD]

[NewFrenchArtist] Brony pour l’éternité (Tribute for bronies)


MLP FIM – Ceremony of the Sun (Original Orchestral Song)

Anthropology – Starwolfff Cover (Male Vocals) [HD]

[Réflexion] L’humanisation

C’est vraiment détestable ! Mais pourquoi au fait ?

Il n’y a maintenant plus moyen de passer à côté. Que vous fréquentiez des sites comme DeviantART ou Tumblr ou que vous vous contentiez de regarder le show tranquillement dans votre coin, vous ne serez plus épargné. Je pensais traiter le sujet depuis un moment mais avec l’annonce d’ « Equestria Girls », plus moyen de passer à côté. Et en plus, ça me permet d’en discuter avec vous juste après qu’Adlynh ait posté sa galerie d’humanisations (on est bien coordonné chez le Poney blanc hein ?). J’ai choisi ce sujet car c’est encore une fois un sujet qui divise, déclenche des débats, embrase les cœurs et provoque des émeutes ! Bref, parlons humanisation.

Commençons par définir ce qu’est l’humanisation. Je ne doute pas que nous ayons chacun des points de vue un peu différents de ce que c’est. Ainsi, pour me simplifier la tâche, c’est ma définition que je vais vous donner. Pour moi, l’humanisation c’est le fait de dessiner un poney sous une forme ENTIEREMENT humaine. C’est pourquoi je distingue l’humanisation (au sens de transformation complète en humain) de l’anthropomorphie qui ne donne que quelques caractéristiques humaines aux poneys sans pour autant changer leur apparence fondamentale (par exemple, faire que les poneys soient bipèdes). 

Humanisation
Anthro

Alors, maintenant… Qu’est ce qui fâche au juste lorsque l’on voit une humanisation ? Et bien je dois bien vous avouer que je n’en sais fichtrement rien. Personnellement ce qui m’agace c’est juste de voir une humanisation foirée. Mais ça m’énerve aussi pour tous les autres types de fan arts et voir des humanisations réussies me fait autant plaisir que voir un fan art réussi. Ainsi, si vous vous attendiez à l’explication du point de vue d’un anti-humanisation expliqué point par point, vous vous trompiez. A la place, ce que je vous propose c’est de réfléchir avec moi à ce qui peut bien agacer les gens quand on leur parle d’humanisation. Evidemment, je suis loin d’être un génie et comme je suis sûr et certain d’avoir des lecteurs au moins aussi malins que moi, il y a des chances que vous pensiez a des arguments qui ne me seraient pas venu à l’esprit. N’hésitez pas à les poster dans les commentaires, ce sera un plaisir pour moi d’en discuter avec vous.

Le premier argument auquel j’ai pensé, et qui donc me parait être le plus évident, c’est que l’humanisation modifie en profondeur nos habitudes. En effet, les gens n’aiment pas trop qu’on les bouscule. Ainsi beaucoup de gens ont déjà du mal quand on touche un peu à l’aspect kawaii de nos amis poneys alors c’est sûr que transformer ces mêmes poneys en humains peut leur paraître intolérable. Néanmoins, je ne peux pas être d’accord avec cet argument. Personnellement quand je regarde des fan arts, j’aime être surpris et tomber sur des dessins au trait original ou à la composition inattendue. Parce qu’au final on se lasse vite des dessins vectoriels qui imitent parfaitement le trait du show. 

Mena : C’est là toute la beauté de la liberté artistique, et l’intérêt du fan-art : il va nous offrir une alternative au visuel officiel, il nous raconte autre chose.

Le style de Falloutmuse ne plaira pas forcement à tout le monde pourtant je le trouve unique
Un autre argument qui a été soulevé alors que je discutais avec du monde sur un forum, c’est le fait que chacun ait en tête une vision idéale de son poney et de l’apparence que ce dernier devrait prendre s’il était transformé en humain. Ainsi, si une humanisation ne correspond pas à cette image idéale que l’on a en tête, on ne peut pas s’empêcher d’être déçu par l’humanisation même si elle est techniquement bien faite. Je suis déjà un peu plus d’accord avec cet argument qu’avec le précédent. Par exemple, je suis constamment un peu déçu quand je vois qu’un artiste donne à Twilight une peau mate lorsque qu’il l’humanise. Et cela parce que dans ma tête, si Twilight devrait être changée en humaine, c’est avec une peau blanche que je la verrais. Mais là encore, ça tiens des goûts de chacun et c’est loin d’être un argument objectif contre l’humanisation… 

Mena : Mais cela démontre une chose : l’humanisation offre une telle liberté d’interprétation, qu’on voit facilement n’importe quoi, dans le sens où pour un même personnage, il sera rattaché sous forme humaine à des courants culturels, ethnies, styles vestimentaires, très différents. De la Fluttershy hippie assez américaine à la timide écolière japonaise. De la Twilight black geek à l’asiatique nerd en passant par la simple européenne studieuse. De la Rainbow Dash lesbienne punk à la sportive au corps de mouche. Bref, chacun y va de ses références IRL ou clichés préférés, et on tombe plus facilement sur des images qui vont aller à l’encontre de notre imaginaire. Au contraire des fan-arts fidèles à la ponification où il est difficile de trop modifier couleur et physique des personnages connus (en dehors d’un but parodique ou comique), et dans lesquels on jouera plutôt sur l’émotion, les accessoires, le décor etc.

Voila une joulie Twilight pour moi (et comme j’aime me faire détester je la met en version alicorne en plus :>)
On peut se dire que l’humanisation gêne parce que les poneys sont adorables et craquant tant qu’ils restent dans leur monde tout aussi adorable et craquant. Or, l’un des problèmes de l’humanisation c’est qu’elle est aussi beaucoup utilisée pour créer du contenu conforme à la Rule #34 (= if it exists there is porn of of it / Si ça existe, il y en a une version porno). De ce côté là, il est compréhensible que l’humanisation soit choquante, après tout… elle bouscule quand même nos conceptions du joli monde de My Little Pony, faisant tomber nos héroïnes dans des travers et des péchés profondément humains ! Enfin… ça c’est ce qu’on pourrait se dire au premier abord et en étant extrêmement hypocrite parce qu’après tout, l’internet n’as pas attendu la venue de l’humanisation pour créer des dessins ou nos poneys préférés s’abandonnent à la luxure sous leur forme originale et il n’a pas abandonné pour autant cette forme de dessin à l’arrivé de l’humanisation. Nombreux sont les bronies à critiquer cet aspect du fandom. Nombreux sont les bronies à consulter cet aspect du fandom… Bref, rien de suffisant encore une fois pour critiquer l’humanisation, il s’agit là encore d’une question de goûts et de couleurs.

Ça c’est votre récompense pour être arrivé jusqu’ici :<

Bon… je vais m’arrêter la parce que je suis un peu à court d’arguments… La suite de l’article, j’espère bien la trouver dans les commentaires. Mais avant de partir, et parce que j’aime bien taquiner les gens et me mettre le monde a dos, nous allons faire un petit parallèle amusant . En effet, j’ai trouvé très drôle de voir qu’une grosse partie du fandom critiquait allégrement l’humanisation mais que pourtant tout l’monde participe avec joie à l’ « OCisation » (ouh, encore un néologisme comme je les aime) qui n’est au final, pour moi, que le pendant inverse de l’humanisation. Alors… Quelle différence au final ? 

Mena : Est-ce que l’univers humain, ne serait-ce que physique, est à ce point éloigné de MLP:FiM ? Aimez-vous le design et l’univers du show parce que sans humains, c’est plus original ?
Equestria Girls devrait s’avérer une réponse intéressante : l’humanisation marchera, ou ne marchera pas !

[Divers] Les petites infos

Un tas de trucs : Edition n°5

Fluttershy, Twilight Sparkle et Pinkie Pie débarquent en Allemagne à partir du 4 mars.
Lyra a une démarche… particulière. En boucle.
Le journal télé Suisse parle des bronies !
Même une p’tite radio lilloise évoque pendant 30 secondes les bronies. Just as planned.
Un site belge vous propose les comics books MLP et plus encore !
Radio Brony vous hypnotise demain… vous deviendrez un poney….

Par AylaStarDragon

Allemagne : à partir du 4 mars, 3 poneys chez Burger King

Les allemands ont décidément de la chance, ou bien MLP a tout simplement plus de succès ici qu’ailleurs en Europe, car on y voit apparaître régulièrement blind bags, peluches, et maintenant jouets offerts avec le menu enfant Burger King.

Vous savez ce qui vous reste à faire si vous habitez près de l’Allemagne ? BUY ALL PONIEZ !!!
La pub vidéo sur YouTube.

Animation : Lyra qui marche gaiement en boucle

Vous aimez la musique guillerette et hypnotisante aux sons électroniques ? Vous aimez voir Lyra marcher comme une humaine ? Vous aimez les animations bêtes et drôles ? Bon bah allez voir ça quoi.

Par Galaxyart

Suisse : Le journal télévisé fait un petit reportage sur les bronies

C’est quand même pas mal de voir qu’une édition nationale du soir parle de nous ! En parfait français, pas trop mal pour un petit aperçu « grand public ». Bon le sociologue interrogé reste persuadé que les bronies sont quand même assez « ironiques » comme il le dit… On peut pas tout avoir bon !

Et si vous l’aviez déjà oublié, la chaîne française Direct 8 avait parlé des bronies elle aussi, dans le temps.

France : Une petite radio lilloise évoque MLP:FiM

Au milieu de discussions sur les jeux, la PS4 et toussa, vous pouvez écouter ce passage de l’émission qui se trouve à 9:23 minutes. C’est pas grand chose, mais c’est sympa de voir que MLP:FiM s’intègre à la culture internet, l’air de rien, un peu partout !

 

Belgique : Un site vend des comics books MLP et +

Peur des frais de port exhorbitants ? Un importateur belge d’univers comics a ajouté MLP:FiM à ses rayonnages ! Comptez entre 20 et 50 € le comic book selon l’édition. Vous trouverez également le DVD anglophone du Crystal Empire et quelques T-Shirts en précommande. Les micro-séries sont dispo !! En bonus un ensemble pour le lit, des figurines jouets classiques, mais aussi des boîtes de blind bags (70€ la boîte) et de chères (ouïe ouïe) coffrets spéciaux de 3 figurines. Le collectionneur acharné devra débourser presque 100€ pour un de ces sets.

 

Radio Brony : devenez un poney ce 27 février à 21 H

Envie de tenter une expérience hypnotique ? Laissez-vous entraîner par cette mystérieuse émission à 21 h ce soir, demain exclusivement sur Radio Brony.

[Fanfic] Better Living Through Science and Ponies

[Traduction] [Crossover]

Auteur: Pen Stroke
Traducteur: Supernovae_01 & Matigno

Synopsis: 

GLaDOS est débarrassée de Chell, libre de poursuivre les tests, quand elle découvre un canon à portails que Wheatley a tenté de réparer avec du ruban adhésif. Quand le portalgun explose de l’intérieur, le Centre d’Enrichissement, GLaDOS, et Chell sont littéralement lâchés en plein milieu d’Equestria. Le sujet de test muet trouve vite le monde des poneys bien plus accueillant que le monde des humains. Mais GLaDOS voit des possibilités. Que les tests commencent… pour la science.


Avis express: Une bonne traduction, un bon crossover, une bonne histoire… Quoi d’autre ? 

Lien: Better Living Through Science and Ponies
Statut: Fini

[Fanarts] Spécial humanisations

FANARTS EDITION N°15

Cela faisait un certain temps que je voulais faire une sélections d’humanisations, car bien que moins appréciés en général par les bronies, il y a quand même des petites perles que j’ai pu trouver ici et là au cours de mes promenades sur Deviantart/Derpibooru/Tumblr. C’est tout naturellement que je comptais partager mes trouvailles avec vous. Puis avec cette rumeur de spin-off transposant MLP dans le monde des humains, une telle sélection de fanart est d’actualité !
J’ouvre cet article avec mon coup de coeur de tous mes coups de coeur de toutes les humanisations que j’ai vu, à mes yeux la meilleure humanisation de Rainbow Dash à ce jour ♥ :

[Musique] Interview de dBPony

Et oui, je rentre du ski et en ce début de semaine, je vous propose cette fois-ci une interview de dBPony qui se prête au jeu des questions-réponses. N’hésitez pas à mettre dans les commentaires votre avis ainsi que toutes suggestions ou toutes questions que vous voulez poser à vos musiciens préférés, sur ce, bonne lecture !

par dBPony


Interview de dBPony pour Le Poney Blanc

(par Jona Aps, correction Sakiru)

Jona Aps: Bonjour et merci d’avoir accepté de répondre à quelques questions pour Le Poney Blanc. Ton pseudo est « dBPony » et tu as fait ton apparition sur le net il y a quelques mois. Je sais que ce n’est pas évident, mais si tu devais te présenter en quelques mots ou quelques lignes, que dirais-tu ?


dBPony: Je dirais : “Bonjour, mon nom est dBPony !” Je suis un peu stupide en quelque sorte, haha.

J.A: Mais au fait, comment as-tu trouvé ton pseudo ?

d.P: Et bien, lorsque je me croyais encore intelligent, j’ai pris dB, qui signifie décibels et y ait ajouté un “P” à la suite, pour “Poney”. dB est une unité qui est utilisée pour mesurer une quantité, en grandeur physique. Comme les tons en musique ou bien l’intensité du son dans un ampli. C’est ainsi que ce nom est né !

J.A: Pour ceux qui n’ont jamais écouté tes créations, peux-tu nous décrire ce que tu fais ?

d.P: J’écris des chansons de pop-rock fun et amusantes qui sont inspirées par My Little Pony. Des instruments comme les guitares, la basse, des tambours et des claviers sont utilisés.

-Wonderbolt – dBPony (feat. Prince Whateverer)


J.A: Est-ce que les paroles de tes chansons t’ont été inspirés par quelqu’un (brony ou autre…) ? D’ailleurs d’où te vient ton inspiration ?

d.P: Ma principale source d’inspiration vient d’un artiste du nom de Justin Avery. Il a travaillé sur un album avec un groupe appelé Big Kid III et c’était le premier album de pop rock qui m’a fait sourire. C’était juste très joyeux et agréable à écouter, et je me retourne toujours vers lui pour chercher de l’inspiration. Je ne peux pas encore dire qu’un astiste brony m’a inspiré pour l’instant.

J.A: En regardant ta playlist, j’ai pu voir que tu as collaboré avec d’autres bronies tel que EileMonty… Est-ce que tu peux nous décrire en détails comment cela se passe pour la création d’une musique ?

d.P: Eh bien, le processus créatif est différent pour chaque chanson. Parfois, les paroles viennent en premier, ou parfois la mélodie vient en premier. Tout dépend de la façon dont la chanson est généralement découverte ou pensée. Après la chanson est écrite et j’ai une assez bonne idée de la façon dont je vais l’exécuter. Je commence à travailler et à rechercher d’autres artistes qui pourraient bien coller à la musique et lui rendre justice. Tout ça, si la chanson l’exige.

Miles – dBPony (feat. EileMonty)

J.A: Quel matériel et microphone utilises-tu pour tes créations?  

d.P: En ce moment, j’utilise Cubase comme ma principale DAW (DAW = digital audio workstation, Station audio-numérique). Pour mon micro, j’utilise un Blue Blue Bird. Il s’agit d’un microphone à condensateur très puissant et génial.

J.A: En regardant dans la description de tes créations, j’ai remarqué que tu as aussi un compte Deviant-Art (ici). En plus d’être un excellent musicien, tu es aussi un très bon dessinateur. Depuis combien de temps dessines-tu?

d.P: Et bien, je dessine depuis que je suis tout petit. Je n’ai jamais pris l’art très au sérieux jusqu’à ce que j’ai 16 ans. Alors, j’ai arrêté de dessiner de nouveau pendant environ un an et demi. Puis j’ai découvert MLP et j’ai tiré mon inspiration du show pour recommencer à dessiner de nouveau. 

J.A: Quel logiciel et quelle tablette utilises-tu pour tes dessins ?

d.P: En ce moment j’utilise une 4×4 Wacom Bambo. C’est l’une de mes plus vieilles ! Et elle marche toujours comme un charme, quoique ! Pour le dessin j’utilise Paint Tool SAI. C’est un programme très léger, qui me permet de faire tout ce que j’ai besoin de faire. Il est vraiment parfait pour les dessins !

par dBPony


J.A: Qu’est-ce que tu aimes dans MLP ?

d.P: Argh, tout ! Les personnages sont adorables, l’animation est superbe et aussi additive, les histoires sont très bien écrites. Je sais que ça à l’air d’une explication assez bateau de ce que j’apprécie dans le show, mais je ne peux pas en inventer de meilleures ! 

J.A: N’y a-t-il pas un délire/meme brony que tu aimes particulièrement ?

d.P: Je ne peux pas dire que j’en apprécie un particulièrement, à l’heure actuelle.. Les memes peuvent être drôles, mais pourtant il n’y a pas eu un meme centré sur la population brony en général, que j’ai trouvé particulièrement marrant. Peut-être que je suis juste un peu fermé d’esprit, quoique…

J.A: Et pour finir quel est ton Poney préféré ? Et pour quelles raisons ? (pour moi c’est Dashie ^_^)

d.P: Cool mec ! J’adore Dashie aussi ! Elle a une sacrée personnalité et elle est tellement énergique ! Je la trouve aussi adorable quand elle essaye de se comporter sérieusement. C’est comme si elle agissait contre sa propre nature, en quelque sorte.Alors, elle essaye d’avoir l’air intimidante et effrayante, pourtant quand elle essaye, elle n’en devient seulement que plus mignonne !

J.A: Merci à toi.

d.P: Je te remercie de m’avoir interviewé ! Tout le plaisir est pour moi !

[Musique] My Little Pony meets Metal / This Day Aria Rock! / Hush Now, Quiet Now

Musique : (Rock Covers) Edition n°22

Par LeDenny
Aujourd’hui on va faire rocker un peu la musique de Daniel Ingram avec des reprises métal et rock’n’roll. Qui a dit qu’une reprise ce n’était pas créatif ? Bonne écoute à tous.

My Little Pony meets Metal – Instrumental par 331Erock
This Day Aria Rock! – Arrangement musical par Claire Ann Carr
Hush Now, Quiet Now (in glorious minor) – Instrumental par Bronyfied

My Little Pony meets Metal – Instrumental par 331Erock

This Day Aria Rock! – Arrangement musical par Claire Ann Carr

Hush Now, Quiet Now (in glorious minor) – Instrumental par Bronyfied

[Article] Des pouliches et des hommes

Une chroniqueuse du journal leSoleil parle des bronies

Suite à l’émission de Radio Canada qui découvrait le phénomène, Mylène Moisan a écrit une petite chronique après être allée à la rencontre des bronies québecquois, pour le meet-up qui a eu lieu récemment lors de la diffusion de l’épisode 13.
Et pour illustrer ce petit post, un dessin de Saint Valentin des mascottes québecquoises !
Par GothicHikage