2013 vue par LPB

par Zelc-face
Ah! 2013! Quelle année! C’est l’année où l’on a couronné notre Twilight nationale, où les humanisations sont devenues cannon et où beaucoup de gens ont menacé de quitter le fandom. Ce fut aussi l’année où le fandom s’est beaucoup professionalisé. Au mois de mars, deux épisodes de qualité quasi-professionelle ont émergé: Double rainboom et Snowdrop. Ce fut aussi une année de conventions. La déjà culte Bronycon, la Galacon allemande, la Buck britannique et les fancy Bronydays ont permi de biens beaux moments à toute la communauté. Ce fut surtout l’année de l’attente. La plus longue durée entre deux saisons depuis la diffusion de My Little Pony: Friendship is Magic. C’est pour ça que 2013 fut surtout l’année du fandom. Il a fallu combler ces 9 mois d’attente et pour cela, la communauté a redoublé d’inventivité. On a vu l’émergence des analystes (de Digibrony à AnYPony en passant par notre cher Monochrom Script), de CinemareSins (dont on a interviewé l’auteur) de différents animateurs et tant d’autres.

Bref, cette année 2013 ne sera pas anodine pour la communauté brony. Et c’est pour cela que l’équipe du Poney Blanc s’est réunie et que chacun des rédacteurs vous a sélectionné une vidéo et une musique qui l’a marqué cette année.

Retrouvez la sélection après la coupure.


Jona Aps:

Je suis dans l’incapacité de vous proposer une seule musique. Pour moi, c’est un artiste qui a marqué le fandom dans la musique et plus particulièrement dans l’instrumentale, il s’agit de Carbon Maestro avec son album « Pony Empires ». Fruit d’un travail personnel mais aussi d’une collaboration avec EileMonty, MEMJ012 et Periluna, celui-ci vous offre un véritable voyage à travers les terres d’Equestia. On ressent une force, une puissance derrière chacune de ses compositions, mais aussi un paquet d’émotions. Véritablement un artiste qui aura marqué cette année 2013. 

Côté vidéo, c’est le même problème, il y a vraiment trop de monde ! Mais j’ai quand même une petite préférence pour les animations de Ferexes sous Source Filmmaker et en particulier « Sunshine and Celery Stalks ». Une animation vive et ô combien sympathique, que demander de plus ?

SlimStyle :

On peut pas test, cette vidéo toute entière vous fait respirer de la virilité pure au plus profond de vos petits poumons de tapettes. Un outils, en soit, pour vous faire pousser la barbe en un quart de secondes.


Arthy Chaud

Pour moi, la vidéo la plus marquante de cette année 2013, ce n’est pas Double Rainboom, ce n’est pas Ponies: The Anthology 3, ce n’est même pas Button Mash Adventures. C’est tout simplement Fluffle Puff Tales: Pink Fluffy Unicorns Dancing On Rainbows. C’est simple, quand la vidéo est sortie je sortais de la période d’examens et je n’ai pas pu dévier le regard de celle-ci. Elle est tout simplement hypotisante. D’ailleurs elle est plus que culte désormais. On la chante en conventions, aux meet-ups, devant le PC, en livestreams, dans la cave, etc… Bref, 1:47 de pur bonheur.


Niveau musical, la chanson qui m’aura le plus marqué cette année, c’est Daddy Discord de dBPony. J’adore dBPony et celle-ci est sans doute ma préférée de son répertoire. Une musique bien fat. Rien de plus à ajouter.



Sweet Apple:

Pour moi, c’est Heart As Strong As Horses. Je pense que la musique m’a marquée parce que ça montre une équipe soudée qui ne baisse pas les bras.

Pour la vidéo, c’est Tay Zonday-My Little Pony. Juste que sur le coup ça m’a fait rire et que ça m’est resté dans la tête depuis tout ce temps.

Nouti :

Pour ce qui est de la musique, j’ai beau avoir cherché, ça restera « I am Octavia ». Il n’y a rien à ajouter, cette chanson est juste… puissante. Et cette voix mesdames messieurs, cette voix… swaggity over 9000

Pour la partie vidéo, cela date un peu, 10 mois pour être précis. Effectivement, le 20 février 2013 sortait l’ultime épisode d’une série qui restera à jamais dans l’esprit de la communauté : SWAG.MOV. Cette série est loin d’avoir emporté l’approbation de tous, certains la considérant comme hostile à la communauté. Je préfère penser que lorsqu’une animation de cette qualité sort avec autant de travail effectué dessus, on ne peut que lui rendre hommage. Cette vidéo est l’essence même de la trollitude profonde, du wtfuckisme assumé. C’est du grand art mes amis… du grand art…

Grif Daraconis:

Pour moi, c’est Snowdrop. J’apprécie énormement cette video, elle arrive à toucher là où il faut pour me faire ressentir des émotions particulièrement fortes. Particulièrement dans la musique et le message que je pense voir dedans ( si tu te sens seul car tu ne vois pas le monde comme la plupart des autres, il y aura toujours quelqu’un qui pourra te comprendre). En plus je ne peux m’empêcher de sentir un pincement au coeur à chaque fois que je la regarde.

Pour moi, choisir ma musique préférée de l’année est une idée à la con: y’a trop de musique pour choisir! Et même si mon choix allait être forcément parmi les musiques de Reverb brony et de Scream from Equestria (mes deux musiciens favoris) le choix fut extrêmement dur. C’est pour cela que la musique mise n’est pas ma préférée en général, mais elle représente bien le style de Scream from Equestria (je l’ai préféré à Reverb car j’en ai déjà beaucoup parlé). J’adore cette musique, entre le violoncelle qui mene le riff de guitare, la basse qui se fait bien entendre, le growl maitrisé parfaitement et le fait que c’est une musique sur luna qui est la best princess. 

Loan Tan

La vie nous réserve de belle surprise et c’est par hasard qu’une personne m’a fait découvrir cette vidéo. J’ai tout de suite accroché et je n’ai pas vu le temps passé à la visionner. L’animation faite autour de cette musique est tout simplement sublime. Je ne me lasse jamais d’écouter et regarder ce superbe travail.

Dans un tout autre registre, je vous offre cette musique qui sonne bon l’enfance comme notre série. La musique de ElektroKaplosion est entraînante et bien adaptée à la voix de ChiChi. Je ne peux m’empêcher de sourire à entendre cette mélopée et de sourire en voyant Pinkie Pie sur sa fraise tagada hors norme.

Laisser un commentaire