Histoire du Poney Blanc

Le Poney Blanc est un fan-site dédié à l’univers de My Little Pony: Friendship Is Magic ainsi qu’à son fandom. Le site se veut être une alternative viable aux sites d’informations brony anglophones.

L’idée d’origine nous vient d’Ecasol qui écrivit fin novembre 2012 qu’un site à l’image d’Equestria Daily, mais en français, serait un bon projet. MissFlimsy (a.k.a. Mena Mari Techau) décida de lancer ce projet dans les heures qui suivirent et, après observation du fonctionnement d’Equestria Daily, fonda Le Poney Blanc sous Blogger.

La volonté qui entoure Le Poney Blanc est celle d’un site francophone ouvert sur le monde et sur toutes les communautés parlant le français, afin de les aider à s’informer, s’amuser et aussi se rencontrer, et partager autour de MLP:FIM.

Le nom du site est inspiré du nom équestre de certains journaux, en référence à leur livraison par cheval. Ici, l’idée a été de remplacer le cheval par le poney, et de faire ainsi référence de façon élégante à l’univers My Little Pony. Le design  du site a été créé par MissFlimsy au départ. Elle donna également au site le personnage charismatique du Poney Blanc, sa première mascotte, ce cheval à la crinière blonde : notre cher Brave Diary !

Avec le temps, des gens arrivèrent et d’autres partirent. Deux marquèrent Le Poney Blanc à ses débuts à tout jamais : Jona Aps et SlimStyle. Ces deux personnes épaulèrent MissFlimsy pour la gestion du site et continuèrent à l’animer après le départ de la fondatrice. Jona donna au Poney Blanc l’esprit qu’on lui connaît actuellement, ce site « à la bonne franquette ». Slim réalisa quant à lui plusieurs designs pour le site et donna à Brave une soeur jumelle : Ruban Diary.
Ruban était au départ un personnage de la micro-BD Brave & Ruban (premièrement appelée Blanc & Blanche) que Slim avait lancé et qui fut reprise par Slave23 et Basykail. Ruban prit plus d’ampleur dès le premier janvier 2015 en sortant de l’ombre et en devenant la seconde mascotte officielle du Poney Blanc.

Le Poney Blanc fonctionna deux ans sous la plateforme. Et fin 2014, quand fut venu le moment de souffler les bougies, beaucoup de personnes furent rassemblées et des surprises dévoilées ! On vous présenta par exemple l’aboutissement d’un projet qui nous tenait à coeur : « Ricochet » ou LPB 2.0, notre nouveau site sous Word Press. Ce fut aussi un week-end de folie en live avec vous. Si vous voulez revivre cet événement, voici la playlist des lives du week-end.

Le 15 mars 2015, après avoir fêté notre anniversaire quelques mois auparavant, nous avons fêté avec vous au Dernier bar avant la fin du monde le million de vues sur notre site. Avec l’aide de Dawnio, le Dernier bar et plein d’autres mondes, nous avons pu vivre cet événement avec vous à travers une mini-con : le Dernier brony avant le million.

Les trois ans du Poney Blanc marquèrent un tournant pour Le Poney Blanc sur deux aspects :
– Le Poney Blanc se présentait tout d’abord sous la forme d’un blog d’informations, mais se présente maintenant également sous la forme d’un journal numérique. Un essai avait été tenté lors des BronyDays, mais le véritable lancement fut donné durant l’anniversaire des trois ans.
– Les mascottes commencèrent à prendre plus d’ampleur par une fanfic, initiée par MonochromScript et poursuivie par l’équipe du Poney Blanc.

Mais quelle est donc cette histoire ?
Chacun d’entre nous trouve un jour sa vocation. Cette chose pour laquelle nous sommes faits et que nous voulons accomplir. Certains la trouvent plus tôt que d’autres. Et pour certains, cette vocation les mènera même dans des contrées inconnues et éloignées en compagnie de personnages hauts en couleur ou de célébrités. C’est le cas pour Brave Diary, le héros de cette histoire : Just An Old FeatherJust An Old Feather II

Actuellement, l’équipe du Poney Blanc est différente de celle du départ. Les plus anciens aujourd’hui sont arrivés après le premier anniversaire du Poney Blanc. Mais si les gens sont différents, l’esprit est le même et l’histoire du Poney Blanc continue de s’écrire. Peut-être l’écrirez-vous avec nous.